Poste de ventilation mécanique Chabanel

Projet de construction du poste de ventilation mécanique Chabanel

Le projet en bref

Dans le cadre de notre programme de remise à niveau des infrastructures du métro, nous construisons plusieurs postes de ventilation mécanique dans le réseau du métro.

Le poste de redressement actuel (PR), situé sur la rue Berri, sera agrandit, afin d’ajouter un poste de ventilation mécanique, le PVM Chabanel. Ce nouvel équipement est requis afin de satisfaire aux normes en matière de ventilation du métro, entre les stations Sauvé et Crémazie.

Le PR sera également mis à niveau en procédant, entre autres, à une réfection de l’enveloppe du bâtiment. À terme, l’aspect visuel extérieur en sera amélioré.


Durée des travaux : début octobre 2022 à l’été 2025 

Nature des travaux : agrandissement d’un poste de redressement existant pour l’intégration d’un nouveau poste de ventilation mécanique.

Impacts métro : non

Impacts bus : non
 

Impacts sur les déplacements des clients

Il n’y aura pas d’impacts sur les déplacements des clients.

Impacts sur les résidents du secteur

Un chantier de construction de ce type nécessite des excavations importantes qui pourraient, causer du bruit, des vibrations et de la poussière. La rue Berri sera partiellement entravée par le chantier près de l’intersection avec la rue Chabanel. La ruelle entre les rues Lajeunesse et Berri demeurera accessible.

Afin de diminuer les impacts négatifs pour les résidents, nous mettrons en place des mesures d’atténuation adaptées au chantier et aux différents stades des travaux. Par exemple, nous privilégions les équipements électriques, qui produisent généralement moins de poussière et de bruit que d’autres types d’équipement. Les travaux de construction seront restreints à l’horaire autorisé par la réglementation municipale et l’accès aux résidences de la rue Berri sera maintenu pendant toute la durée des travaux. Le chantier devrait commencer début octobre 2022 et durer trois ans.

En raison de l’entrave, il y aura deux voies de circulation sur la rue Berri en heures de pointe et une voie de circulation en période hors pointe entre les rues Chabanel et Legendre.

La rue Chabanel deviendra sens unique vers l’ouest dans ce secteur.

 

Une fois les travaux complétés, le bruit produit par les équipements de ventilation mécanique respectera la réglementation sur le bruit de la Ville de Montréal. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs, installés en sous-sol, afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation. Le bruit provenant du poste de ventilation ne dépassera pas 50 décibels. Ce niveau de bruit se compare en intensité à peu près au niveau de bruit produit par un lave-vaisselle domestique.

L’entrepreneur est responsable d’enlever la neige sur l’emprise de son chantier ainsi que sur le trottoir Est de la rue Berri devant son chantier. L’arrondissement étant responsable du déneigement sur les trottoirs et les rues, nous les contacterons pour nous assurer que notre chantier ne nuit pas à leurs activités. Quant à la ruelle, nous nous assurerons qu’elle puisse être déneigée comme à l’habitude.

La ruelle ne fait pas partie de l’aire de chantier. La ruelle reste donc accessible aux riverains et aux voitures en tout temps.

Pour l’instant, aucun microdynamitage n’est prévu. Si l’entrepreneur devait décider d’opter pour cette méthode dans une prochaine phase de travaux, des communications supplémentaires seraient prévues pour informer les riverains.

Les travaux se feront principalement la semaine, à l’intérieur des heures admises par l’arrondissement, soit de 7h à environ 16h. De façon ponctuelle, nous pourrions faire des travaux qui dépassent les heures habituelles, si cela est vraiment nécessaire. Par exemple, cela peut être le cas pour des coulées de béton qui ne peuvent être arrêtées. Des travaux la fin de semaine peuvent également avoir lieu pour rattraper certains retards.

Le maintien de la qualité de vie des citoyens résidant à proximité de nos installations nous tient à coeur. Soyez assuré que nous prenons les mesures nécessaires pour atténuer les impacts de ces travaux sur vos activités.

 

En savoir plus sur le projet

Un poste de ventilation mécanique, c’est une infrastructure située entre deux stations de métro et équipée de deux ventilateurs qui extraient l’air chaud du réseau du métro par l’entremise d’édicules munis de grilles d’aération. Les postes de ventilation du réseau initial du métro permettent d’évacuer environ 60 000 pieds cubes d’air par minute comparativement à quelque 240 000 pieds cubes par minute pour les nouveaux systèmes. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation.

Les postes de ventilation mécanique du métro répondent à trois besoins essentiels :

1. La ventilation confort

Régularise la température ambiante pour la clientèle, en effectuant l’échange d’air entre le réseau du métro et l’extérieur.

2. La ventilation de nuit

Permet de fournir de l’air frais aux travailleurs de nuit, chargés des travaux quotidiens d’entretien.

3. La ventilation d’urgence

Permet, en cas d’incident, un contrôle des mouvements de fumée pour une évacuation sécuritaire de la clientèle vers la station de métro la plus proche, ainsi qu’un accès dégagé pour les pompiers.

parlons·en

Une séance d’information virtuelle a eu lieu le 13 septembre 2022.

À propos de la séance d'information

Contenu de l'onglet 5

    Résident du secteur? 

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

Le projet en images


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transport du Québec.

Haut de page