Place-Saint-Henri

Travaux en cours à la station Place Saint-Henri

Le projet en bref

Des travaux sont en cours afin d’installer des ascenseurs à la station Place-Saint-Henri. Deux édicules vont également être construits pour remplacer les deux accès secondaires à la station et la place Saint-Henri sera réaménagée. Lorsque les travaux seront terminés, l'accès à la station par ascenseurs se fera par l'édicule situé sur la place Saint-Henri.


Durée des travaux : 25 novembre 2020 à l'automne 2023

Nature des travaux : installation d'ascenseurs, construction de deux édicules et réaménagement de la place Saint-Henri

Impacts métro : les deux accès souterrains, situés des côtés nord et sud de la rue Saint-Jacques, sont fermés pour la durée complète des travaux. L’accès principal, situé sur la rue Saint-Ferdinand, reste ouvert.

Impacts bus : non

Impacts sur les déplacements des clients

La station va demeurer ouverte en tout temps, durant les travaux. L’accès principal, situé sur la rue Saint-Ferdinand, restera ouvert. Toutefois, les deux accès souterrains, situés des côtés nord et sud de la rue Saint-Jacques, sont fermés pour la durée complète des travaux. La fermeture de ces deux accès est nécessaire afin de construire deux nouveaux édicules.

Aucun arrêt de bus n'est déplacé durant les travaux. La boucle de bus adjacente à l’édicule principal demeure accessible durant les travaux.

À l’intérieur de la station, des cloisons seront installées à quelques endroits, notamment sur les quais, mais ne nuiront pas à vos déplacements.

Impacts sur les résidents du secteur

Texte important
  • Tous les commerces situés à proximité du chantier demeurent ouverts. Des accès sécurisés vous permettront d’y accéder.
  • L’École secondaire Saint-Henri, de même que la piscine municipale demeurent accessibles en tout temps.

De janvier 2021 à la fin des travaux

 
  • Une voie de la rue Saint-Jacques est retranchée, à proximité de l’accès nord.
  • La rue Place-Saint-Henri restera sens unique vers le sud, entre les rues Saint-Jacques et Notre-Dame.
  • Au courant du mois de juin 2021, une très grande partie du stationnement public qui se trouve au sud de notre chantier, sera à nouveau accessible.  Et au courant du mois de juillet 2021, il le sera entièrement.

Pour votre sécurité...

Veuillez traverser aux intersections et surveiller la signalisation routière en place.

Les travaux de construction risquant de générer du bruit sont généralement restreints à un horaire limité entre 7 h et 19 h. Conformément à la réglementation municipale et afin de respecter l'échéancier, il pourrait toutefois arriver que les travaux se poursuivent pendant le week-end. Aussi, puisque certains travaux doivent absolument être effectués en dehors des heures d’exploitation du métro, ils pourront être réalisés la nuit.

Début des travaux d’excavation du roc

Au début du mois de juin 2021, nous allons commencer à excaver le roc. Ces travaux sont nécessaires afin de creuser les deux puits verticaux, d’une profondeur de 15 mètres chacun, dans lesquels seront installés les ascenseurs qui rendront à terme la station Place-Saint-Henri universellement accessible. Selon l’échéancier actuel, les travaux vont se poursuivre jusqu’au début de 2022.

Cette étape débutera dans la zone de chantier située au sud de la rue Saint-Jacques, puis, une fois que les murs de soutènement et l’excavation des sols seront terminés dans la zone nord, nous poursuivrons l’excavation simultanément dans les deux zones.

Nous utiliserons une foreuse pour réaliser des trous dans le roc, puis celui-ci sera fractionné à l’aide d’un marteau hydraulique. Cette étape va donc engendrer du bruit, mais il sera toutefois atténué par le fait que nous ne sommes pas au niveau de la rue, mais à environ 5 mètres de profondeur dans le sol. Des vibrations pourraient également être ressenties à proximité du chantier.

Les immeubles situés à proximité du chantier pourraient-ils être endommagés lors des travaux d’excavation?

L’excavation nécessaire à la réalisation des travaux génèrera des vibrations qui pourraient être perçues par les résidents à proximité du chantier. Une firme indépendante d’experts a été mandatée afin de procéder à des relevés (notamment photographiques) des immeubles voisins du chantier. Ces inspections permettent de documenter l’état des propriétés avant et après les travaux. Dans le cas peu probable où des dommages seraient identifiés, un rapport d’expertise pourrait aider à identifier s’ils sont dus aux vibrations engendrées par le chantier. Les propriétés ciblées par cette procédure recevront une communication à cet effet.

Des toiles anti-poussière seront installées sur les cloisons de chantier, pour limiter le dégagement de poussière.

Texte important

Le maintien de la qualité de vie des citoyens résidant à proximité de nos installations nous tient à cœur. Soyez assuré que nous prenons les mesures nécessaires pour atténuer les impacts de ces travaux sur les résidents, les commerçants et les clients.

En savoir plus sur le projet

Réaliser des travaux d’envergure comme ceux que nous faisons à la station Place-Saint-Henri nécessite beaucoup d’étapes. D’autant plus que les ascensurs sont installés dans une station déjà construite!

Secteur sud

Nous avons terminé l’installation des murs de soutènement dans le secteur sud du chantier et nous avons presque complété l’excavation des terres. Bientôt, nous commencerons l’excavation du puits d’ascenseur du nouvel édicule. Pour les quelques semaines à venir, nous finaliserons les travaux visant à déplacer des conduites d’aqueduc et d’égout à l’ouest du chantier.

Secteur nord

Les travaux préparatoires sont très avancés, dans le secteur nord du chantier. En effet,  les câbles souterrains des réseaux de télécommunication ont été déplacés par les différents partenaires externes. Il nous reste encore quelques travaux à réaliser, notamment le déplacement d’une conduite d’égout. Une fois cette étape terminée, nous pourrons entreprendre l’excavation du terrain et éventuellement, l’installation des murs de soutènement.

Relocalisation des services enfouis
D’abord, lorsque nous commençons à creuser, il faut déplacer les différentes infrastructures qui se trouvent dans le sol, tels que les conduits pour l’électricité, le gaz naturel, les services téléphoniques, les câbles électriques et les relocaliser à un endroit où ils ne nuiront pas.

Soutènement, excavation et bétonnage
Il faut ensuite mettre en place des murs temporaires pour soutenir les sols, au fur et à mesure que l’on descend dans la zone d’excavation. L’excavation du sol et la démolition du roc peuvent alors commencer, à l’aide d’une méthode qui sera déterminée ultérieurement. Les accès actuels de la station seront ensuite détruits, puisqu’ils seront remplacés par de nouveaux édicules hors-terres. Enfin, les fondations des nouveaux édicules, les corridors menant aux ascenseurs, les salles mécaniques pour les ascenseurs et les puits d’ascenseurs seront graduellement réalisées, en béton.

Construction
Une fois le bétonnage terminé, le moment est venu de construire les nouveaux édicules, d’installer les ascenseurs dans les puits, d’installer tous les équipements électriques nécessaires au fonctionnement des ascenseurs dans les salles mécaniques.

Travaux extérieurs
Le réaménagement de la place peut ensuite débuter, avec, entre autres, le terrassement et l’installation de mobilier urbain.

Fonctionnement des équipements électriques
Différents tests sont effectués pour nous assurer du bon fonctionnement des ascenseurs.

  • La station Place-Saint-Henri a été dessinée par l’architecte Jean-Louis Lalonde et le designer Julien Hébert. Ce dernier est davantage connu pour avoir créé le symbole de l’Exposition universelle de 1967, reproduit dans le monde entier.
  • La station devait d’abord s’appeler Les Tanneries. C’était le nom donné au secteur dès le XVIIIe siècle, en raison de la présence de plusieurs tanneries.
  • Le nom de la station rend hommage à la place Saint-Henri, davantage une petite rue qu’une véritable place publique. Le nom Saint-Henri est apparu pour la première fois dans le secteur en 1810, lors de l’établissement d’une chapelle.

Contenu de l'onglet 5

Résidents, commerçants ou travailleurs du secteur? 

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

Le projet en images


Le programme Accessibilité est rendu possible grâce aux subventions additionnelles annoncées par les gouvernements fédéral et provincial dans le but d’accélérer les travaux d’accessibilité universelle et de rendre 41 stations de métro accessibles d'ici 2025.

Haut de page