Analyse de pertinence et parties prenantes

Analyse de pertinence et parties prenantes

La consultation des parties prenantes est un élément important de la démarche de développement durable de la STM. La Société a consulté ses parties prenantes internes et externes à plusieurs reprises depuis 2008 :

  • En 2008-2009 et en 2012-2013 sur sa démarche et son plan d’action en développement durable.
  • En 2014, elle a lancé une consultation sur la priorisation des enjeux de développement durable.
  • En 2017, la STM a procédé à nouveau à une consultation afin d’identifier les enjeux de développement durable prioritaires en lien avec le nouveau Plan de développement durable 2025.

Consultation de 2017

Dans un premier temps, une liste d’enjeux a été soumise à des parties prenantes internes et externes afin de valider leur pertinence, leur exhaustivité, et la clarté de leur formulation. Cette liste a été élaborée à partir du bilan du Plan de développement durable 2020, d’un balisage et des référentiels en matière de développement durable.

Par la suite, plus de 3 600 personnes ont répondu à la question : « Selon vous, dans quelle mesure est-il pertinent que la STM se préoccupe des 16 enjeux de développement durable suivants ? ». Les résultats obtenus illustrés ci-dessous démontrent une corrélation entre les parties prenantes internes et externes.

Cet exercice de priorisation des enjeux a contribué à l’élaboration et la priorisation des neuf chantiers du Plan de développement durable 2025.

Parties prenantes consultées

Internes

  • Comité de direction élargi *
  • Comité Éthique, Gouvernance et Développement durable
  • Comité développement durable *
  • Employés

Externes

  • Clients
  • Gouvernement – Municipalité
  • Associations de transport collectif et sociétés de transport
  • Organismes / associations
  • Milieu associatif des personnes ayant des limitations fonctionnelles
  • Universitaires / experts
  • Entreprises / Chambres de commerce / Fournisseurs /

‘* Ont aussi été consultés sur la formulation des enjeux

   

Parties
prenantes
internes

Parties
prenantes
externes

1

Efficacité énergétique et énergie renouvelable

3,84

3,84

2

Changements climatiques et la pollution atmosphérique

3,72

3,93

3

Achalandage, offre de service, mobilité intégrée et expérience client (PSO 2025)

3,71

3,81

4

Accessibilité universelle (PSO 2025)

3,69

3,80

5

Sécurité, résilience et adaptation aux changements climatiques

3,64

3,80

6

Santé-sécurité au travail, mobilisation, diversité

3,73

3,69

7

Ressources et matières résiduelles

3,80

3,55

8

Contamination des sols et des eaux souterraines

3,75

3,48

9

Efficience et performance économique (PSO 2025)

3,52

3,60

10

Impacts environnementaux, sociaux et économiques de la chaîne d’approvisionnement

3,40

3,70

11

Dialogue avec les parties prenantes externes et acceptabilité sociale

3,37

3,71

12

Consommation d'eau, gestion des eaux usées et des eaux pluviales

3,71

3,34

13

Retombées économiques et  investissement responsable

3,36

3,53

14

Végétalisation, biodiversité et lutte aux îlots de chaleur

3,26

3,13

15

Implication dans la communauté et lutte contre l'itinérance

3,02

3,11

16

Mise en valeur des œuvres d'art et du patrimoine de la STM (non retenu)

2,78

3,02

Dialogue avec les parties prenantes

La STM s’est dotée de mécanismes d’information et de consultation de ses parties prenantes dans le cadre de ses projets et de l’amélioration de son offre de service. Pour les projets, l’entreprise a ainsi adopté en 2015 une directive sectorielle d’acceptabilité sociale des projets, accompagnée d’un cadre de référence présentant les bonnes pratiques, afin de structurer et faciliter la prise en compte des parties prenantes. Ces bonnes pratiques portent notamment sur les processus d’identification des parties prenantes, la compréhension de leurs besoins et préoccupations, l’identification des enjeux et impacts du projet sur les parties prenantes et la mise en place d’une stratégie appropriée.

De plus, la STM utilise divers outils et approches pour maintenir un dialogue avec ses parties prenantes, car celles-ci sont extrêmement variées : consultations formelles, sondages clientèle, groupes de travail, partenariats, site web, réseaux sociaux n’en sont que quelques exemples.

Haut de page