Jean-Talon (membrane d'étanchéité)

Dernières nouvelles

Changement de date

Contrairement à l’information divulguée dans le feuillet adressé aux résidents du secteur et publiée dans le journal mensuel Quartier V, la rue Jean-Talon sera fermée à la circulation à compter du début avril et non pas dès le 25 mars.

La date exacte de fermeture de la rue vous sera communiquée sur cette page et via notre bulletin électronique.

D’ici la fin de l’année 2019, la membrane d’étanchéité de la station Jean-Talon sera complètement remise à neuf. Ce chantier majeur occasionnera la fermeture complète de la rue Jean-Talon entre les rues Saint-Denis et De Saint-Vallier à compter du début avril et jusqu'à l’été 2019.

Dans le cadre de ce projet précédent la réfection majeure de l’intérieur de la station, nous procéderons également à la consolidation d’un mur de fondation surplombant la ligne orange. De plus, d’août à décembre 2019, nous poursuivrons les travaux extérieurs en entravant la rue De Saint-Vallier.

Mur de fondation surplombant les voies de la ligne jaune

Texte important

L’accès à la station de métro, ainsi qu’aux commerces et lieux d'intérêts du secteur, sera maintenu en tout temps.

La circulation piétonnière sera possible seulement du côté sud de la rue Jean-Talon, puis déviée derrière l'édicule Sud de la station. Les portes de l’édicule Nord donnant sur la rue Jean-Talon seront également condamnées. Les portes situées sur la rue Berri seront toutefois accessibles. Les clients désirant circuler à pied sur la rue Jean-Talon sont invités à transiter par l’édicule Sud.

Questions et réponses

Le remplacement d’une membrane d’étanchéité nécessite l’excavation du sol qui la recouvre. Nous excaverons à une profondeur de 1 à 7 mètres, selon les endroits. Les tunnels piétonniers de la station occupent toute la largeur de ces rues, en souterrain. C’est pourquoi la fermeture complète de la rue Jean-Talon, puis de la rue De Saint-Vallier, est nécessaire pour effectuer ces travaux. Minimiser le nombre de phases de travaux nous permet également de réduire leur durée totale, leurs coûts et d’accroitre leur efficacité.

Il s’agit d’un dispositif protégeant la station des infiltrations d’eau. La membrane recouvre le toit souterrain de la station; elle est donc enfouie sous terre. La membrane d’étanchéité de la station Jean-Talon date de la construction initiale de la station (1966) et a atteint la fin de sa durée de vie utile.

Il y a déjà certaines entraves mineures aux déplacements à l’intérieur de la station, depuis janvier dernier. Les cloisons, situées en tête de train Côte-Vertu et en queue de train Montmorency, nous permettent de procéder à la consolidation du mur de fondation.

Par ailleurs, nous devrons fermer l’édicule Sud pendant deux fins de semaine, soit au printemps et à l’été. En effet, pour réussir à remplacer l’entièreté de la membrane d’étanchéité, nous devrons excaver jusqu’aux portes de l’édicule Sud (l’édicule où se trouve les ascenseurs). Afin de maintenir l’accès à cet édicule névralgique la majorité du temps, nous allons y installer une passerelle piétonnière. L’installation et le retrait de cette passerelle occasionnera cependant la fermeture de l’édicule pendant deux courtes période. Les dates de ces fermetures seront annoncées ultérieurement.

Plusieurs lignes seront déroutées et certains arrêts temporairement déménagés. Consultez le plan ci-dessous pour connaitre l’emplacement de votre arrêt d’autobus.

Plan bus Jean-Talon

Notez que les lignes 30 - Saint-Denis / Saint-Hubert et 31 - Saint-Denis sont déjà en détour, en raison de chantier de la Ville de Montréal.

Essentiellement, la circulation automobile sera redirigée vers les rues Bélanger et Saint-Zotique. Consultez le plan ci-dessous pour connaitre tous les détails du plan de circulation.

Notez que des ajustements à ce plan pourraient s’avérer nécessaire en cours de route.

Oui, une coordination minutieuse avec les autres donneurs d’ouvrage du secteur était au cœur de nos préoccupations, pendant toute la planification du projet. Certaines phases seront coordonnées avec les autres projets, de manière à minimiser les entraves et leur durée.

De plus, le plan de circulation a été élaboré de concert avec les responsables des autres chantiers et les arrondissements, de manière à minimiser le plus possible les impacts sur les déplacements des citoyens du secteur. Toutefois, dans les conditions actuelles, le transport collectif s’avère définitivement la meilleure option.

Elle est planifiée dans les années à venir.

Résidents du secteur?

Résidents du secteur?

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec et par Infrastructure Canada dans le cadre du Programme Fonds Chantiers Canada-Québec.

Haut de page