Agrandissement d'un atelier souterrain et réfection de la station Viau

Travaux en cours à la station Viau

Le projet en bref

D’ici mars 2021, la station Viau et son atelier souterrain feront l’objet d’importants travaux. La station sera entièrement rénovée et dotée de deux ascenseurs. L’atelier souterrain, quant à lui, verra sa capacité doubler.


Durée des travaux : janvier 2019 à mars 2021

Nature des travaux : agrandissement d'un atelier souterrain, réfection de la station et installation de deux ascenseurs

Impact sur le service métro : non

Impact sur le service bus : non

Impacts sur les déplacements des clients

La station demeurera ouverte pendant toute la durée des travaux. Les portes arrière de la station seront fermées pendant la majeure partie des travaux. Afin de maintenir une circulation fluide, des portes temporaires ont été aménagées en façade. Certaines zones seront également cloisonnées à l’intérieur de la station, sans toutefois entraver vos déplacements.

L’accès aux attraits voisins sera maintenu en tout temps, et ce, grâce à l'installation d'une passerelle piétonnière surplombant la zone d’excavation.

 

Impacts sur les résidents du secteur

Impacts du chantier et  mesures de mitigations prévues

Le maintien de la qualité de vie des citoyens résidents à proximité de nos installations nous tient à cœur. L’entrepreneur responsable de ce chantier sera tenu de respecter en tout temps les normes municipales sur le bruit. Des sismographes et sonomètres seront installés, afin de surveiller la situation en temps réel. Une toile anti-poussière sera installée sur l’entièreté des clôtures délimitant la zone de chantier. Aucun dynamitage ne sera requis pour réaliser l’excavation. Nous utiliserons plutôt la fracturation hydraulique; une méthode peu bruyante et ne produisant aucune vibrations.

Il se peut que des travaux de nuit soient requis à certains moments du projet. Le cas échéant, l’information sera colligée sur cette page Web et diffusée aux riverains via le bulletin électronique dédié au projet.

L’accès aux attraits voisins sera maintenu en tout temps, et ce, grâce à l'installation d'une passerelle piétonnière qui surplombant la zone d’excavation.

Résidents du secteur ?

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

En savoir plus sur le projet

L’agrandissement de l’atelier souterrain

On appelle aussi centre d’attachement ce bâtiment souterrain adjacent à la station où sont garés des véhicules ferroviaires nécessaires à l’entretien du tunnel et des rails du métro pendant la nuit. Il comprend aussi des bureaux et un magasin rempli de pièces ferroviaires spécialisées. Le réseau du métro compte trois centres d’attachement qui sont les ports d’attache d’environ 25 à 30 employés. Après l’agrandissement du centre d’attachement Viau, 12 à 15 employés supplémentaires se joindront à l’équipe.

Le centre d'attachement, c'est une équipe de spécialistes qui travaille dans l’ombre et qui est responsable de l’entretien préventif et curatif de la voie. En plus de procéder au transport des matériaux et rebus de construction, elle fournit de l’assistance aux entrepreneurs externes. Plus précisément, ce sont des parcoureurs qui cheminent en tunnel pour effectuer des inspections pendant l’exploitation, des cantonniers ainsi que des mécaniciens qui entretiennent et réparent les voies lorsque le métro est fermé. Ils interviennent sur les rails, les barres de guidage, les pistes de roulement, nettoient le radier avec un véhicule aspirateur et effectuent le relampage en tunnel.

L’agrandissement de cette infrastructure figure parmi les stratégies de la STM pour réduire son déficit de maintien des actifs. Notre réseau de métro est vieillissant et nécessite beaucoup d’interventions d’entretien et de réfection. Certaines tâches reliées à ces activités doivent être exécutées exclusivement de nuit dans une plage horaire très restreinte. Cette contrainte amène une logistique de planification très complexe.

Grâce à cet agrandissement, l’entrée et la sortie des matériaux de construction pourront dorénavant se faire par le centre d’attachement Viau et non plus uniquement au centre d’attachement Youville, situé sur la ligne orange, dans le nord de la ville. Cette nouvelle porte d’entrée vers le réseau à partir de la ligne verte permettra non seulement d’augmenter la capacité de réalisation des chantiers de nuit, mais aussi de diminuer le temps de déplacement des véhicules sur le réseau et d’assouplir la logistique de planification. Ainsi, la STM sera en mesure de répondre à la demande croissante de ses grands chantiers dont la cadence et l’envergure sont en accélération. Ce gain de polyvalence et de performance, nous permettra également de trouver un équilibre entre l’entretien régulier du réseau et le service aux entrepreneurs externes.

Ce projet inclut l’acquisition de 6 convois supplémentaires. Chaque convoi est composé d’un locotracteur électrique rechargeable et d’une plateforme de transport. À terme, le centre d’attachement Viau hébergera 12 véhicules travaux. Actuellement, le CA Viau peut accueillir 6 véhicules, alors que nous en possédons environ 30 pour desservir l’ensemble du réseau. Nous profiterons aussi de l’occasion pour acquérir 11 autres locotracteurs électriques, en remplacement de véhicules qui étaient en fin de vie utile.

Locotracteur

La zone d’excavation nécessaire à la réalisation des travaux est assez impressionnante. Un volume de 13 000 mètres cubes de sol sera excavé, soit l’équivalent de 1 800 voyages de camions 10 roues. La zone d’excavation sera située entre la station de métro, le Biodôme, la Planétarium et le Cinéma StarCité. Cette excavation à ciel ouvert est nécessaire pour construire les fondations de la nouvelle portion du centre souterrain.

La planification du projet

Comme dans tous les projets de réfection du réseau du métro, les matériaux de remplacement sont minutieusement sélectionnés, afin qu’ils soient similaires aux matériaux originaux. On s’assure ainsi de respecter l’esprit et l’allure de l’architecture d’origine de la station. Cela dit, il est possible que trouviez que la station n’ait pas beaucoup changé d’allure à la fin des travaux, mais sachez que c’est voulu! Le granite noir, la céramique brune et le béton continueront d’être omniprésents dans la station.

Deux structures auxiliaires viendront s’implanter à proximité de la station :

  • La première renferme un quai de chargement, un monte-charge, un puits de ventilation naturelle (PVN) et une issue de secours pour le centre d’attachement;
  • La seconde comporte essentiellement un puits de ventilation mécanique (PVM).

Nos architectes se sont efforcés de réduire l’impact visuel de ces deux nouvelles structures auxiliaires qui s’érigeront en surface. La trame de la réflexion est de maintenir une harmonie avec le reste du site olympique. Ils ont donc exploité un jeu de volume faisant un rappel des formes existantes, soit celles du puits de lumière de la station et de la structure auxiliaire existante qui sera démolie. Les matériaux et textures feront également écho à ceux de la station. On a aussi pris soin de limiter autant que possible la hauteur des structures, afin de maintenir un lien visuel vers les installations olympiques.

Ces nouvelles structures seront façonnées de béton, en résonnance au matériau dominant la station. Des persiennes en acier inoxydable orneront également le PVN, à l’instar de l’édicule. Une texture rainurée rappellera aussi les bandes verticales en béton éclatée typique de la station, tout en intégrant des parties en béton lisse, pour donner un effet plus contemporain. Finalement, les formes anguleuses du PVM seront intégrées à la géographie du site, en épousant les pentes déjà présentes.

La relocalisation du débarcadère à l’arrière de la station viendra rehausser la sécurité des piétons à l’avant de la station, en plus de faciliter les manœuvres des bus.

Par sa géométrie, sa configuration simple et sa faible profondeur, la station Viau présente peu de défis techniques en lien avec l’installation d’ascenseurs. En effet, seulement deux ascenseurs reliant le niveau de la rue aux quais seront nécessaires. L’occasion de sa réfection majeure était donc toute indiquée pour procéder à sa mise en accessibilité universelle. De plus, cette station est bordée de plusieurs attraits qui en font la 38e station la plus achalandée du réseau, avec près de 2,9 millions d’entrants en 2017.

  • La station Viau est l’une des deux stations de métro construites pour desservir le site principal des Jeux olympiques d’été de 1976. Puisque la station Pie-IX est davantage associée au Stade olympique, on désigne parfois la station Viau comme «l’autre station olympique».
  • Sur le mur est de l’édicule, l’œuvre Opus 74 de Jean-Paul Mousseau attire le regard des voyageurs. Fabriquée de carreaux de céramique turquoise et jaune, la murale représente à la fois le mât du stade et la flamme olympique.
  • L’architecture de cette station comporte deux éléments distinctifs : un puits de lumière placé au centre de la station permettant aux rayons du soleil d’atteindre les quais et de la céramique rouge insérée entre les bandes verticales de béton à la texture éclatée, au‑dessus des bancs des quais.

Contenu de l'onglet 5

Le projet en images


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec.

Haut de page