Centre de transport Bellechasse

Construction du centre de transport Bellechasse

Le projet en bref

Situé au cœur de la ville, à proximité de plusieurs axes de transport, le centre de transport Bellechasse est un des éléments de notre stratégie d’accueil pour recevoir 300 nouveaux bus. De plus, ce centre sera aménagé pour accueillir un parc de bus 100 % électriques à terme.

Durée des travaux : printemps 2019 au printemps 2022

Nature des travaux : construction d'un nouveau centre de transport

Impacts métro : non

Impacts bus : non

Impacts sur les déplacements des clients

Il n'y a aucun impact sur le service du métro ni du bus.

Impacts sur les résidents du secteur

Fin du dynamitage

Les travaux nécessitant du dynamitage ont pris fin au courant du mois d'août.

Il reste certains endroits où nous devons encore excaver, afin de creuser plus en profondeur dans le roc. Il s’agit entre autres d’endroits où seront positionnées les colonnes qui soutiendront le bâtiment et qui doivent être ancrées dans le sol. L’emplacement exact de ces colonnes a été déterminé dernièrement, au fil de l’avancement de la conception détaillée, tout comme les méthodes d’excavation préconisées pour excaver, soient le dynamitage et l’équipement mécanique. Ces travaux d’excavation devraient se poursuivre jusqu’à la mi-août 2020. Dans le cas d’excavation par dynamitage, les mesures de sécurité mises en place sont les mêmes que lors des mois précédents.

En parallèle, nous réaliserons des travaux de bétonnage, pour construire les fondations sur lesquelles sera érigée la structure métallique, l’ossature du futur centre de transport.

La structure d’acier va graduellement être livrée au chantier à partir du mois septembre.

Voici une image du chantier, prise au début mai 2020. Jusqu’à présent, dans le cadre de la phase 1 des travaux, un million de tonnes de roc ont été retirées du terrain de 260 000 pieds carrés qui hébergera le futur centre de transport Bellechasse.

Fermeture de la voie sud de la rue de Bellechasse

  • La portion sud de la rue de Bellechasse, entre les rues Saint-Dominique et de Gaspé, sera fermée dès le 14 septembre 2020.  La rue de Bellechasse deviendra un sens unique vers l’ouest, entre la rue De Gaspé et le boulevard Saint-Laurent.  Un détour sera mis en place pour les automobilistes. Cette fermeture est nécessaire pour permettre aux camions d’accéder au chantier. Les places de stationnement ne seront plus disponibles sur cette portion de la rue.
  • La rue de Gaspé sera également fermée, à la hauteur du chantier, soit entre les rues de Bellechasse et Marmier. L’accès aux bâtiments, comme à Bixi, sera toujours possible, notamment par le stationnement situé à côté de Bixi.
  • L’accès au parc à chiens sera maintenu.

Les demandes sont traitées au cas par cas. Pour faire une demande, vous devez contacter notre service à la clientèle et faire une plainte officielle. Un dossier de réclamation sera ouvert avec l’assureur de l’entrepreneur.

Nous pouvons rendre publiques les données de vibration. Nous sommes à évaluer la meilleure façon de rendre ces données accessibles.

En ce qui concerne les données sur la qualité de l’air, nous n’en produisons pas. En effet, la qualité de l’air est évaluée sur le moment, lors du retour des travailleurs sur le chantier après un dynamitage.

D’abord, il y a moins de poussière l’hiver. Nous sommes à évaluer la méthode de gestion de la poussière que nous préconiserons.

Pendant la construction, l’entrepreneur a la responsabilité d’organiser et de gérer le besoin en stationnement pour ses travailleurs afin de réduire l’utilisation des places de stationnement dans le secteur disponibles pour les citoyens. Ainsi, la majorité des travailleurs se stationnent sur le chantier.

Nous avons un plan de circulation qui a été approuvé par l’arrondissement et les camionneurs sont informés des chemins de camionnage à emprunter. Nous collaborons avec l’arrondissement et le SPVM pour nous assurer que les camions suivent les chemins approuvés. Nos continuons à suivre ce dossier de près pour que les directives données soient respectées et que les camions évitent de passer par les rues résidentielles.

En général, les travaux d’excavation ont lieu du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h. Il peut toutefois arriver que des travaux aient lieu la fin de semaine, conformément à la règlementation municipale. Consulter le règlement de l’arrondissement.

  • Un plan de maintien de la circulation a été mis en place pour les automobiles, les piétons et les cyclistes circulant dans le secteur. Il a été établi par une firme spécialisée dans le domaine.
  • Un inspecteur est présent sur le chantier pour s’assurer du respect de la règlementation concernant le niveau de bruit et les heures de travail.
  • De l’arrosage est effectué lors de la démolition et de l’excavation des sols pour limiter la poussière.
  • Des palissades sont installées sur trois sections, soit les rues Saint-Dominique et Bellechasse ainsi que sur l’avenue De Gaspé.
  • Afin de réduire le bruit, les alarmes de recul des équipements de machinerie de l'entrepreneur, telles que les pelles mécaniques, camion-citerne, (mais pas les camionnettes ni les camions) ont été remplacées par des alarmes à large bande. Contrairement aux alarmes habituelles, celles-ci émettent des basses fréquences qui sont beaucoup moins audibles à l’extérieur du chantier.

Dans le cadre de notre démarche participative et suite aux demandes des citoyens, nous mettons sur pied un comité de bon voisinage pour assurer un suivi des enjeux de cohabitation liés au chantier Bellechasse. Ce comité va permettre aux riverains du chantier de se réunir périodiquement avec les responsables du projet pour recevoir l'information à jour et échanger sur leurs préoccupations tout au long des travaux.

Texte important

Une première rencontre a eu lieu le 11 février 2020 au chantier Bellechasse. Les membres qui y ont assisté ont eu l’occasion d’échanger avec des représentants de la STM, notamment à propos de la circulation autour du chantier, du bruit et des étapes à venir.

  • S’informer de la gestion diligente des nuisances générées par le chantier Bellechasse, selon le plan d’atténuation des nuisances prévu par la STM
  • Assurer un suivi des enjeux de cohabitation liés au chantier Bellechasse et de proposer des solutions mutuellement acceptables visant à en réduire les nuisances.
  • Poser un regard externe avisé sur la gestion des plaintes par rapport au projet

Nous sommes conscients des inconvénients que ces travaux pourraient occasionner. Soyez assurés que nous prenons les mesures nécessaires pour atténuer les impacts sur vos activités.

En savoir plus sur le projet

Le centre de transport Bellechasse sera construit dans le quadrilatère formé par l’avenue De Gaspé et les rues de Bellechasse, Marmier et Saint-Dominique, dans l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Innovateur, fonctionnel et distinctif, le centre de transport Bellechasse sera le premier centre de transport en Amérique du Nord à être complètement souterrain et doté d'équipements nécessaires à l’exploitation d’un parc complet de bus électriques.

Deux bâtiments interreliés composeront le centre : un souterrain de trois étages où seront stationnés et entretenus les bus et le deuxième en forme d’anneau très fenêtré, sur un étage, où se trouveront les bureaux administratifs et des services requis pour les employés. Également dans le bâtiment en surface, un poste pour la prévention des incendies et un atelier pour la gestion opérationnelle des revenus clients seront aménagés.

L’ensemble des activités du centre (circulation, entretien et stationnement des bus, stationnement pour les employés) seront regroupées à l’intérieur du bâtiment pour minimiser les impacts sur le voisinage.

Finalement, une grande place végétalisée sera en partie accessible au public.

Les travaux s’échelonneront du printemps 2019 au printemps 2022 et seront réalisés en deux phases. Premièrement, depuis le printemps 2019 et jusqu’au printemps 2020, nous réalisons les travaux préparatoires, c’est-à-dire la démolition du bâtiment, l’enlèvement des matériaux et des résidus, la décontamination des sols et l’excavation du roc.

Puis, du printemps 2020 au printemps 2022, nous procéderons à la construction du nouveau centre de transport.

  • Mise en route des bus pour livrer le service quotidien à la clientèle
  • Entretien préventif et réparation mécanique des bus
  • Recharge des bus électriques
  • Bureaux administratifs, aires pour les employés d’entretien et les chauffeurs
  • Poste de prévention des incendies de la STM
  • Atelier gestion opérationnelle des revenus clients

Pour le moment, les entrées et sorties se feront sur la rue de Gaspé.  Une sortie secondaire en cas d’urgence est prévue sur la rue Saint-Dominique.

La planification du réseau cyclable relève de la Ville de Montréal et non de la STM. Nous n’avons pas la confirmation du scénario d’aménagement retenu pour le moment.

Ce bâtiment possédera une haute qualité environnementale. Nous visons l'obtention de la certification Leed V4 Or. Le complexe intégrera :

  • de la lumière naturelle
  • l'accessibilité universelle
  • un rendement énergétique supérieur de l'enveloppe du bâtiment
  • un système mécanique énergiquement efficace et de récupération de chaleur
  • la rétention et le recyclage de l'eau
  • récupération des matériaux de construction lorsque possible

Une fois la construction complétée, il y aura des espaces de stationnement souterrains réservés aux employés qui doivent être en service.

5 février 2019 : présentation du projet lors d'une soirée d'information citoyenne

19 février 2019 : atelier participatif sur la future place accessible aux citoyens

1er mai 2019 : présentation du projet au CCU pour le PPCMOI

Juin 2019 : le CA de l’Arrondissement Rosemont-Petite-Patrie pour entériner le projet PPCMOI et consultation publique tenue par l’Arrondissement Rosemont-Petite-Patrie

Contenu de l'onglet 5

Résidents du secteur?

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

Le projet en images


Ces travaux sont réalisés grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec et par Infrastructure Canada.

Haut de page