Durant la saison estivale, le vélo et les bus font tandem sur la route. Nous devons partager la route en étant courtois et collaborateurs.

Voici quelques conseils pour cohabiter en toute sécurité



Signaler ses intentions

Les cyclistes doivent indiquer clairement la direction qu'ils souhaitent prendre ou la manœuvre qu’ils souhaitent exécuter. Les chauffeurs pourront anticiper vos mouvements et se préparer en conséquence.

 



S’immobiliser aux arrêts et rester derrière le bus


  • Lorsqu'un bus est immobilisé à une intersection, le cycliste doit se tenir à l'arrière et attendre de connaître l’intention du chauffeur avant d'avancer.
  • Si le cycliste se retrouve à côté d'un bus à un feu rouge, il doit se positionner de façon à être visible par le chauffeur. Lorsque le feu devient vert, il est plus prudent de laisser partir le bus en premier. De cette façon, le cycliste évite un dépassement serré.
  • Le cycliste ne doit pas doubler le bus par la droite (côté trottoir) puisqu'il peut s'arrêter à tout moment pour laisser monter ou descendre des clients. Ceci permettra d’éviter les accidents.


Établir un contact visuel

  • Lors d’un dépassement ou d’un croisement, il est essentiel que le cycliste établisse un contact visuel avec le chauffeur pour s’assurer qu’il a bien été vu.
     
  • Les autobus ont des angles morts à l'avant, à l'arrière et de chaque côté du véhicule. Il est impossible pour le chauffeur de voir partout à la fois. Il est important de se tenir à distance du bus afin d’éviter les angles morts et de rester visible en tout temps.


Être attentif aux piétons qui doivent traverser la piste cyclable pour prendre le bus

Dans certaines situations particulières, les piétons doivent traverser la piste cyclable pour se rendre au bus. Pour la sécurité de tous, quelques points à respecter :

  • Le passage piéton est marqué au sol par des bandes jaunes donnant ainsi la priorité aux piétons sur les cyclistes.
  • Il est recommandé de ralentir ou de s’arrêter complètement pour laisser passer les piétons.
  • Il est important de signaler sa présence pour s’assurer que les piétons vous voient.


Ne pas circuler dans les terminus d’autobus

Pour des raisons de sécurité, le cycliste doit marcher à côté de son vélo dans les terminus. Il ne faut jamais circuler sur son vélo dans les zones de correspondance.

Haut de page