Réseau mobile


La station Acadie est maintenant branchée. Au total, 34 stations le sont, soit 50 % des stations!


Le service est disponible de Mont-Royal à Côte-Vertu

 


Le service est disponible de Beaudry à Lionel-Groulx

 


Le service est disponible sur toute la ligne jaune

 


Le service est disponible de Snowdon à Acadie

Un partenariat technologique

Le réseau mobile en déploiement est doté des technologies mobiles de pointe, soient 3G, 4G et 4G LTE. Vous pouvez ainsi naviguer sur le Web, visionner des vidéos, écouter des pièces musicales en direct, effectuer et recevoir des appels et plus encore, et ce, dans les voitures, les tunnels et les stations.

Le déploiement du réseau est divisé en phases qui devraient être complétées dans cinq à sept ans, et ce, grâce à un investissement de 50 millions de dollars assumé à parts égales par les fournisseurs de télécommunications Bell, Rogers, TELUS et Vidéotron.

Restez branchés!

Plus que jamais, vous pourrez utiliser les outils mis à la disposition de la STM pour faciliter vos déplacements. Consulter les horaires, choisir un trajet ou être informé de l'état du service n'aura jamais été aussi facile!

Découvrir les outils disponibles

FAQ

La STM accompagne les équipes de professionnel des fournisseurs pour assurer la sécurité sur les chantiers et le transport de l’équipement dans les tunnels. Les travaux sont effectués dans un environnement hautement sécurisé et les plans respectent les Normes et Critères de conception du réseau du métro (architecture et ingénierie).
Elle assure également l’arrimage des travaux avec les autres chantiers actuellement en cours dans le réseau.

Déployer un réseau de communication sans fil dans le métro est un processus complexe autant sur le plan de la conception que de l’installation de l’infrastructure. Plusieurs types de travaux sont réalisés, comme la fusion de fibres optiques, l'installation d'antennes en tunnels et en stations, et la construction de bâtiments abritant l'équipement des fournisseurs.

Pour faciliter le déploiement en tunnel, une plateforme roulante sur-mesure a été conçue, permettant aux équipes d’utiliser les rails pour se déplacer. Pour ne pas interrompre le service aux clients du métro, tous les travaux d’installation dans les tunnels se font de nuit et sont limités à une période d’environ deux heures.

Les fournisseurs et la STM réaménagent complètement certains espaces du métro. Ils doivent notamment ouvrir puis reconstruire certains murs afin de passer les câbles, installer des conduits sur les murs ou sous les quais, construire un nouvel étage pour accueillir les salles d’équipement, installer de nouveaux systèmes de ventilation et  des réseaux électriques, et bien plus.

Des tests sont ensuite effectués pour mesurer la vitesse du réseau, sa couverture, sa fiabilité, sa capacité ainsi que sa réaction durant les périodes achalandées.

Pour la seconde moitié de 2017, les efforts de déploiement seront concentrés sur les stations au nord de Mont-Royal, ainsi qu’à boucler le tronçon de la ligne bleue jusqu’à Jean-Talon. Par la suite, en 2018, les travaux viseront à brancher graduellement les stations de la ligne orange au nord de Jean-Talon. D’ici 2020, l’ensemble du réseau devrait être couvert.

Déployer un réseau de communication sans fil dans le métro demande une planification rigoureuse, notamment en raison de la complexité du projet sur le plan de la conception et de l’installation de l’infrastructure. De plus, cette installation doit se faire en parallèle avec d’autres interventions d’entretien et de réparation de la STM.  Finalement, un projet de cette envergure nécessite un investissement considérable. Pour ces raisons, le projet s’échelonne sur une période de cinq à sept ans.

L’ensemble des coûts, évalués à 50 M$, seront assumés par TELUS, Bell, Rogers et Vidéotron à parts égales.

L’objectif du projet de déploiement d’un réseau dans le métro n’est pas de faire un profit. C’est d’offrir une connectivité aux clients du transport collectif afin qu’ils puissent naviguer sur le Web, visionner des vidéos, écouter des pièces musicales en direct ou effectuer et recevoir des appels, tout au long de leurs déplacements dans le métro. Cela vient aussi assurer une plus grande connexion et permet de rester en contact avec ses proches lors des imprévus du quotidien.

Le réseau sera conçu de manière à offrir un service à tous les abonnés de TELUS, Bell, Rogers et Vidéotron qui utilisent un appareil fonctionnant avec les technologies HSPA, HSPA+ et LTE. C’est l’appareil qui déterminera la vitesse de navigation, dépendamment de sa configuration. Par exemple, un iPhone 5s fonctionnera sur le réseau 4G LTE, alors qu’un Samsung GALAXY Ace II X fonctionnera sur le réseau 4G.

Aucun échéancier n’est prévu pour offrir le Wi-fi. Afin d’assurer le meilleur service possible aux clients du métro de Montréal, le déploiement du réseau mobile était la priorité. En effet, un réseau mobile donne non seulement accès à Internet, mais également aux services voix.

Les travaux sont principalement effectués de nuit et de soir afin de réduire l’impact sur les activités de la clientèle.


 

Haut de page