Il y a de l'électricité dans l'air!

Cité Mobilité - 3 bus à recharge rapide

  36 Monk

Trois bus sont en service sur la ligne 36 Monk. Vous les reconnaitrez grâce au maquillage distinctif qui représente leur aspect environnemental. Vous aimerez ces bus aux grandes qualités :

  • zéro émission de GES
  • plus silencieux
  • climatisés
  • fabriqués au Québec

Comment peuvent-ils rouler toute la journée? Grâce au système de recharge rapide en début et en fin de parcours. En 5 minutes max, les bus reprennent la route!

Retour sur les essais

Le 24 mai 2017, notre premier bus 100 % électrique prenait la route. 365 jours plus tard, nous constatons que le projet va bien, que la technologie est mise à l’épreuve telle que le prévoit le projet de démonstration.

Faits saillants après un an de service :

  • 8 781 recharges
  • 113 tonnes de GES en moins, soit l’équivalent de 500 000 km en auto
  • Recharge moyenne de 3 minutes
  • 94 666 km parcourus
  • 99 % des utilisateurs et 75 % des chauffeurs apprécient les bus électriques
  • 70 % percoivent une amélioration de leur expérience par rapport aux bus réguliers

Tous les clients de la ligne 36 Monk apprécient ces nouveaux bus. Pour trois quarts d’entre eux, leur expérience de déplacement est même améliorée par rapport aux bus réguliers.

Texte important

Les observations et le monitoring sur les trois bus se poursuivront jusqu’au printemps 2020. De plus, d’ici la fin du projet, la ligne 36 Monk sera desservie uniquement par des bus électriques grâce à l’achat de quatre véhicules supplémentaires.

Le projet de démonstration Cité Mobilité a pour objectif de regrouper l’expertise des acteurs publics et privés dans un projet commun d’électrification des transports. Cité Mobilité est déployé dans neuf villes et Montréal est la première ville nord-américaine à y prendre part.

Les trois bus électriques et les équipements de recharge demeureront à l’essai jusqu’au printemps 2020. La période de démonstration nous permettra de bien nous familiariser avec la technologie de recharge rapide.

Bientôt 40 nouveaux bus électriques

En plus des trois bus électriques en circulation sur la ligne 36 Monk, 40 nouveaux véhicules électriques prendront place dans notre parc de bus dans les prochaines années, à partir de 2020 :

  • 30 bus électriques réguliers à recharge lente, dont une tête de série, dans le but de les déployer sur différentes lignes du réseau qui restent à déterminer;
  • Quatre bus électriques réguliers à recharge rapide afin de rendre complètement électrique la ligne 36 Monk;
  • Quatre midibus, d’un format intermédiaire (30 pieds) entre un minibus et un bus régulier, en vue d’une mise en service sur la ligne 212 Sainte-Anne-de-Bellevue, un circuit qui convient bien à ce type de véhicule;
  • Deux véhicules électriques pour le Transport adapté.

Nous poursuivons donc, en continu, la réflexion liée à l’électrification de notre parc de bus, puisqu’en 2025, tous les nouveaux bus que nous commanderons seront des bus électriques.

L’électrification, encore plus de bénéfices

  • Réduction des émissions de GES et des polluants atmosphériques
  • Soutien à des entreprises québécoises
  • Réduction de la dépendance au pétrole
  • Utilisation d’une énergie propre (non polluante) produite au Québec

En savoir plus

Pour l'instant, les bus électriques circulent uniquement sur la ligne 36 Monk puisque les stations de recharge rapide sont situées aux extrémités de cette ligne.

Avant de sélectionner cette méthode, de nombreuses études ont été menées. Nous devions prendre en considération plusieurs critères afin de tester une technologie qui réponde en tous points à notre contexte d’exploitation par exemple l’expérience client et chauffeur, la planification et la livraison du service, l’entretien, etc. La technologie de recharge rapide par conduction par un pantographe inversé est une méthode éprouvée en Europe qui correspondait bien à nos besoins en plus d’avoir fait ses preuves dans un contexte hivernal. 

Les bus seront en mode recharge qu’en début et fin de parcours, sans clientèle à bord (bien qu’il n’y ait aucune restriction technique à recharger en présence de passagers). Il y aura donc deux stations de recharge, soit une à chaque terminus de la ligne 36 (Angrignon et Square-Victoria).

Comment ça fonctionne?

Une fois le bus à l’arrêt et positionné sous la station de recharge, le pantographe se déploie vers le bas pour se raccorder aux barres de contact situé sur le toit du bus pour le recharger, une opération qui dure moins de cinq minutes. Ensuite, le pantographe se rétracte, et le bus repart en direction opposée pour son service clientèle. La nuit, les bus seront branchés à des bornes de recharge lente qui permettront une recharge complète et l’équilibrage des batteries.

Plusieurs étapes ont été nécessaires avant la mise en service des bus électriques du projet Cité Mobilité. Voici les différents jalons :

  1. En continu en 2016 : mise à niveau de nos installations (modification du lave- autobus, installation des bornes de recharge lente au centre de transport)
  2. Automne 2016 : construction des deux stations de recharge rapide (Angrignon et Square-Victoria)
  3. Décembre 2016 : réception des trois bus électriques
  4. Janvier 2017 à avril 2017 : essais techniques sans clientèle

Regarder le segment BUS ÉLECTRIQUE de l'émission Découverte

Le projet Cité Mobilité de Montréal a un budget de 16,7 M $, dont 11,9 M $ proviennent d’une aide financière du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et 100 000 $ d’Hydro-Québec et une contribution de 4,7 M $ de la STM. De plus, pour rendre ce projet possible, Volvo et Nova Bus ont investi 8 M $ en recherche et développement pour le système de transport par autobus électrique.

Contenu de l'onglet 5

La recharge rapide en vidéo

Consulter la page accessibilité pour plus d'informations sur les médias externes.

accéder à la vidéo Bus 100 % électriques sur YouTube

Cité Mobilité en images

Haut de page