Construction du garage Côte-Vertu

Texte important

Dernières nouvelles!

23 août 2017

L’excavation par dynamitage du site principal débutera le vendredi 25 août et s'échelonnera jusqu'en décembre 2017. Les premières semaines, une seule détonation par jour sera effectuée, vers 17 h. Par la suite, deux détonations par jour seront requises, soit vers 9 h ou 12 h et vers 17 h.

Un périmètre de sécurité, d'un rayon de 35 mètres, sera érigé pendant quelques minutes, à chaque occasion. Un avertissement sonore de 12 coups, retentissant à une seconde d'intervalle, vous préviendra d’un sautage éminent. Vous pourriez entendre ou même ressentir l’explosion, ce qui est tout à fait normal, lors d’excavation par dynamitage.


1er Août 2017

 

Depuis le début du chantier, l’entrepreneur installe graduellement ses roulottes. Peu à peu, la machinerie lourde arrive. On prélève des échantillons du sol pour s’assurer d’en disposer correctement : le sol contaminé sera envoyé pour être traité, le reste pourra être réutilisé sur notre site ou sur un autre site en construction. Le mur antibruit adjacent à la rue Grenet est déjà construit. Ce chantier a une superficie aussi imposante que 4 terrains de football

Actuellement, plusieurs matériaux sont livrés, car on devra notamment :

  • Finaliser la délimitation du chantier par une clôture;
  • Déplacer une conduite d’aqueduc.
     

Nous entreprenons cette semaine les travaux de construction du garage souterrain pour le métro, situé à l’intersection de la rue Grenet et des boulevards Thimens et Marcel-Laurin..

Cette nouvelle infrastructure répond principalement à quatre objectifs :

  • Ajouter des espaces de stationnement pour garer les trains
  • Permettre l’augmentation de la capacité de transport en améliorant la fréquence de service et en ajoutant des trains supplémentaires sur la ligne orange durant les heures de pointe
  • Soutenir la croissance de l’achalandage prévue pour les prochaines années
  • Assurer la croissance de l’offre de service en vue d’un prolongement éventuel de la ligne bleue
 

Trois bâtiments de surface sont nécessaires à l’exploitation de ce garage.

Le premier, haut de trois étages, sera érigé sur la partie du terrain située au-dessus du garage. Il donnera un accès au garage et au lieu de travail des employés.

Deux structures auxiliaires seront aussi bâties. La première, qui sera située près du Centre des loisirs, servira de sortie de secours pour le personnel. La seconde, localisée près du supermarché Super C, permettra l’accès à un poste de ventilation mécanique et sera aussi utilisée comme une sortie de secours.

Le garage souterrain est l’infrastructure la plus imposante à construire. Il sera composé d’un faisceau de voies, situé à l’entrée du garage, qui permettra aux trains de se diriger vers l’un des tunnels  dans lesquels des trains pourront être hébergés. Une voie de raccordement permettra la circulation des trains entre la station Côte-Vertu et le garage. Finalement, une fosse pour l’entretien des trains sera intégrée au garage pour réaliser de façon plus efficace des interventions sur la flotte du matériel roulant. La profondeur du garage souterrain peut être comparée à un bâtiment de 10 étages.

.

Il est nécessaire d’ajouter des espaces  de stationnement à cette extrémité de la ligne orange afin d’équilibrer le nombre de places de chaque côté de la ligne. Cet équilibre nous permettra, entre autres, d’améliorer la fréquence du service.

Actuellement, 5 trains peuvent se garer à l’arrière- gare de la station Montmorency et 20 trains au garage Henri-Bourassa. Ces nouvelles infrastructures, construites au moment du prolongement du métro à Laval, ont contribué à maintenir une qualité de service.  Par contre, aucune infrastructure n’a été ajoutée à l’extrémité Ouest de la ligne depuis 1986.

Dix  trains sont actuellement garés dans l’arrière-gare de la station. Le nouveau garage Côte-Vertu pourra héberger 10 espaces supplémentaires.

Les travaux de construction dureront approximativement quatre ans.

Texte important

Plusieurs activités seront réalisées simultanément en différents lieux pour permettre d’accélérer la réalisation du projet afin de minimiser la durée des travaux.

Mai à juillet 2017

  • Mobilisation de nos équipes et excavation à la pelle mécanique.

Août 2017 à décembre 2017

  • Excavation et dynamitage du roc à ciel ouvert là où sera le faisceau.
  • Le dynamitage sera généralement utilisé du lundi au vendredi, une fois par jour, à la fin de journée.

Septembre  2017 à juin 2018 

  • Excavation à ciel ouvert du bâtiment donnant accès au garage.

Novembre 2017 à novembre 2019

  • Excavation et bétonnage des tunnels du garage et de la voie de raccordement à l’arrière-gare de la station Côte-Vertu.

Ces travaux seront effectués sous terre en utilisant une méthode d’excavation mécanique en tunnel qui consiste à travailler avec une machine nommée haveuse. Cette dernière permet d’excaver le roc efficacement et de réduire les vibrations et elle remplace l’utilisation du dynamitage.

Janvier 2018 à juin 2018

  • Construction du bâtiment donnant accès au garage.
  • Un bâtiment de 13 étages sera construit, dont 10 étages seront souterrains et trois seront érigés au-dessus du sol.

Mai 2018  à novembre 2018 

  • Excavation à ciel ouvert et bétonnage des structures auxiliaires. 

Juillet 2018 à novembre 2018

  • Construction de la structure auxiliaire située près du Centre des loisirs.

Septembre 2018 à août 2019

  • Bétonnage du faisceau.

Décembre 2018 à mars 2019

  • Construction de la structure auxiliaire située près du supermarché Super C.

À partir du printemps 2019

  • Installation des équipements nécessaires à l’exploitation du garage.

Le bruit

Afin de réduire les sources de bruit provenant de l’excavation à ciel ouvert, des murs antibruits seront construits dès le début des travaux. Ils seront construits à proximité des endroits où nous effectuerons de l’excavation. Un suivi rigoureux du niveau de bruit et des vibrations nous permettra de poser les actions correctives appropriées.

Le dynamitage sera généralement utilisé du lundi au vendredi, une fois par jour, à la fin de journée.

Les autres composantes souterraines du garage seront réalisées en utilisant une méthode d’excavation mécanique en tunnel, qui consiste à travailler avec une machine nommée haveuse. Cette dernière permet d’excaver le roc efficacement et de réduire les vibrations. En utilisant cette méthode, nous remplaçons l’utilisation de l’excavation par dynamitage. Comme l’excavation est souterraine, celle-ci sera effectuée sur une période plus longue durant la semaine, sans toutefois occasionner de nuisance pour les riverains du chantier.

La poussière

L’arrosage du chantier sera effectué au moment opportun, notamment aux périodes les plus sèches, et atténuera le soulèvement de la poussière. Le nettoyage des rues adjacentes au chantier sera également fait pour éviter l’accumulation de terre. Finalement, une zone de nettoyage pour les camions sera aménagée à l’intérieur du chantier.

Le camionnage

Un plan de camionnage a été élaboré afin de minimiser la circulation des camions dans les rues locales. Les véhicules lourds emprunteront principalement les boulevards Thimens, Marcel-Laurin et Côte-Vertu. L’aménagement d’une voie de circulation à l’intérieur du chantier éliminera le stationnement sur rue.

À l’étape : Installation d’un appareil de voie en avant-gare de la station Côte-Vertu

Cette étape nécessitera la fermeture temporaire de la station Côte-Vertu durant 11 semaines. Nous en profiterons également pour effectuer des travaux de réfection majeure à la station. Nous élaborons un plan d’action qui vous permettra d’utiliser les services de bus et de métro durant cette période. Les informations relatives à la fermeture vous seront communiquées sur notre site web.

Afin de minimiser les impacts pour la clientèle, la fermeture est planifiée à l’été. Cette période est l’une des moins achalandées de l’année. Nous vous tiendrons informés des solutions mises en place pour vous transporter en bus et en métro. L’ajout des ascenseurs à la station du Collège facilitera l’accès au métro.  

Nous devons ajouter un appareil de voie en avant-gare qui permettra de diriger les trains directement vers le quai de départ. Cet ajout nous permettra d’insérer plus rapidement les trains en service.

Cette étape nécessitera la fermeture temporaire de la station Côte-Vertu durant 11 semaines. Nous en profiterons également pour effectuer des travaux de réfection majeure à la station. Nous élaborons un plan d’action qui vous permettra d’utiliser les services de bus et de métro durant cette période. Les informations relatives à la fermeture vous seront communiquées sur notre site web.

Afin de minimiser les impacts pour la clientèle, la fermeture est planifiée à l’été. Cette période est l’une des moins achalandées de l’année. Nous vous tiendrons informés des solutions mises en place pour vous transporter en bus et en métro. L’ajout des ascenseurs à la station du Collège facilitera l’accès au métro.  

Non. Le chantier sera situé sur des terrains vacants qui ont été acquis par la STM. Ce chantier en tranchée comportera une rampe d’accès provisoire qui descendra jusqu’au fond de l’excavation pour, entre autres, extraire les matériaux. L’entrée des camions se fera par le boulevard Marcel-Laurin.

Effectivement. Une possibilité d’un intervalle de 2 minutes est envisageable aux heures de pointe. Actuellement l’intervalle est de 2 minutes 30 secondes.

Vers une certification en développement durable ENVISION

Fidèle à notre engagement d’intégrer les meilleures pratiques de développement durable, nous visons une certification ENVISION pour ce projet. Alors que la certification LEED est la plus pertinente pour les bâtiments en surface, elle n’est pas applicable aux infrastructures de métro. La certification ENVISION a été développée spécifiquement pour des projets d’infrastructures non conventionnels, tel que le métro. D‘autres sociétés de transport comme Portland ou Boston utilisent ce référentiel, et plus près de nous, le nouveau pont sur le Saint-Laurent vise cette certification.

Un poste de ventilation mécanique répond à trois besoins essentiels :

La ventilation confort : Régularise la température ambiante et apporte de l’air frais pour la clientèle, en effectuant l’échange d’air entre le réseau du métro et l’extérieur. Pendant la saison estivale, la ventilation permet d’extraire une partie de la chaleur générée par le métro, au freinage et à l’accélération.

La ventilation de nuit : Permet d’apporter de l’air frais pour les travailleurs chargés des travaux quotidiens d’entretien. Ces travailleurs utilisent des véhicules à moteur diesel pour se déplacer, puisque l’alimentation électrique de la voie est coupée pendant la nuit.

La ventilation d’urgence : Permet, en cas d’incident, de contrôler les mouvements de fumée et de fournir une route d’évacuation sécuritaire à la clientèle, ainsi qu’un accès dégagé aux pompiers.


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Haut de page