D'Iberville

Travaux en cours à la station D'Iberville

Le projet en bref

Des travaux d’installation d'ascenseurs sont en cours à la station D’Iberville, afin de la rendre universellement accessible. Nous réaliserons également la réfection majeure de l’édicule principal.


Durée des travaux : 19 octobre 2020 au printemps 2023

Nature des travaux : installation d'ascenseurs, réfection majeure de l’édicule principal

Impacts métro :  l’édicule principal sera fermé pour toute la durée des travaux. L’édicule secondaire sera ouvert.

Impacts bus : certains arrêts de bus seront déplacés

Impacts sur les déplacements des clients

Fermeture de l’édicule principal

L’édicule situé à l’intersection des rues D’Iberville et Jean-Talon est fermé depuis le 19 octobre 2020, jusqu’à la fin des travaux, prévue au printemps 2023. Au printemps 2020, nous avons réaménagé la ligne de tourniquets et la loge de l’édicule secondaire, afin que l’édicule soit prêt à accueillir les clients.

Impacts dans la station

À l’intérieur de la station, des cloisons sont installées à quelques endroits, notamment sur les quais, mais ne nuiront pas à vos déplacements.

Arrêts de bus déplacés

Pour faciliter vos déplacements

Un arrêt de la 93 Jean-Talon a été ajouté au coin des rues Jean-Talon et Des Écores, pour desservir l'édicule qui demeure ouvert durant les travaux.

Impacts sur les résidents du secteur

Texte important

Horaire des travaux

Les activités vont se poursuivre certains samedis, durant les prochaines semaines, à partir du samedi 11 septembre 2021. Ainsi, des travaux d’excavation auront lieu de 9 h à 17 h, le samedi. En semaine, les travaux vont se prolonger de quelques heures, pour finir au plus tard à 20 h. Cet horaire est autorisé par la réglementation municipale.


Au chantier, L’excavation de l’un des trois puits d’ascenseur sera complétée au courant du mois de septembre et nous avons atteint une profondeur d’environ 11 mètres dans les deux autres zones d’excavation. Parallèlement à ceci, nous travaillons également à la réfection de l’édicule, à l’intérieur.

L’excavation du mort-terrain, c’est-à-dire de la terre qui se trouve en surface, est terminée et nous avons maintenant atteint le niveau du roc, dans nos trois zones d’excavation. Nous pouvons donc commencer à fractionner le roc, afin de creuser les trois puits d’ascenseurs. Nous utiliserons un marteau hydraulique pour cette étape.

Il pourrait donc y avoir plus de bruit, mais il sera atténué par les murs antibruit qui ont été installés au début du chantier et par le fait que nous ne sommes plus au niveau de la rue, mais à environ 4 m de profondeur.

À l’intérieur de l’édicule

Les travaux en vue de la réfection majeure sont bien avancés. En effet, tout l’aménagement intérieur de l’édicule, incluant la loge a été démoli. Des poutres de béton ont été modifiées, afin de renforcer le toit de l’édicule sur lequel un nouveau puits de ventilation naturelle sera installé. Cet équipement est muni de volets motorisés qui peuvent être contrôlés à distance, afin d’apporter de l’air de l’extérieur en station.  

 

Les travaux d'excavation ont commencé à la mi-janvier 2021. Cette étape des travaux va générer des vibrations et du bruit, qui seront perçus par les riverains du chantier. Toutefois, les mesures d’atténuation suivantes sont mises en place :  

  • des murs anti-bruit ont été installés à certains emplacements autour du chantier, afin de réduire le niveau sonore;
  • des sismographes sont en place à des endroits stratégiques pour surveiller les vibrations et éviter les dommages aux infrastructures;
  • les niveaux sonores sont mesurés;
  • enfin, ces travaux sont réalisés du lundi au vendredi entre 7 h et 20 h, conformément à la réglementation municipale.

Selon l’échéancier actuel, les travaux d’excavation vont se poursuivre jusqu’à l’automne 2021. Au fur et à mesure que progressera l’excavation, d’autres équipements seront utilisés pour creuser, diminuant ainsi le bruit et les vibrations.

Les immeubles situés à proximité du chantier pourraient-ils être endommagés lors des travaux d’excavation?

L’excavation nécessaire à la réalisation des travaux génèrera des vibrations qui pourraient être perçues par les résidents à proximité du chantier. Nous avons mandaté une firme indépendante d’experts afin de procéder à des relevés (notamment photographiques) des immeubles voisins du chantier et pour surveiller à l’aide d’instruments les vibrations générées lors des travaux. Ces inspections permettent de documenter l’état des propriétés avant et après les travaux. Dans le cas peu probable où des dommages seraient identifiés, un rapport d’expertise pourrait aider à identifier s’ils sont dus aux vibrations engendrées par le chantier. Les propriétés ciblées par cette procédure ont reçu une communication à cet effet

Les travaux extérieurs sont séparés en deux phases qui correspondent à la configuration du chantier. L’emprise du chantier entraîne les impacts suivants.

Phase 1 : Du 25 novembre 2020 jusqu'au mois de septembre 2022 : la rue D’Iberville sera complètement fermée à la hauteur de l’édicule principal ainsi que du côté sud de l’intersection avec la rue Jean-Talon. La rue Jean-Talon sera partiellement entravée. La circulation en direction ouest sera déviée dans une des voies de la portion est de la chaussée.

Phase 2 : De l'été 2022 jusqu’à la fin des travaux, la rue D’Iberville sera à nouveau accessible (une voie dans chaque direction). L’entrave sur la rue Jean-Talon sera réduite et n’occupera que la voie de stationnement, rétablissant ainsi les quatre voies à la circulation sur Jean-Talon est.

Texte important

Changements à la configuration du chantier

Nous avons dû apporter certaines modifications à la configuration du chantier initialement prévue. En effet, la zone s’étend un peu plus vers l’ouest que prévu. Afin de faciliter les déplacements, nous avons aménagé deux traverses pour piétons sur la rue Jean-Talon, aux intersections des rues Louis-Hébert et Molson. Cela dit, il se peut que des modifications à la signalisation routière soient apportées prochainement.  De plus, nous rappelons que les commerces situés aux alentours du chantier demeurent accessibles.

Pourquoi devons-nous fermer des rues?

Bien que les ascenseurs seront à l’intérieur de la station, pour parvenir à installer ceux qui vont mener du niveau de la mezzanine à chacun des quais, nous devons rejoindre le tunnel du métro, qui lui, se trouve sous la rue Jean-Talon. C’est pourquoi deux zones de chantier sont installées de part et d’autre de la rue Jean-Talon.

Les entraves entraînent le déroutage de certaines lignes de bus sur des rues résidentielles. Nous sommes conscients des impacts que cela entraîne sur les résidents de ces rues. Soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour réduire les inconvénients sur vos activités.

Les travaux de construction vont se dérouler principalement de jour, mais certaines opérations pourraient être réalisées la nuit lorsque la station et le métro n’est pas en exploitation, ou la fin de semaine.

Les travaux risquant de générer du bruit seront généralement restreints à un horaire limité entre 7 h et 20 h, conformément à la réglementation municipale.

Toutes les mesures sont prises afin de respecter les limites sonores indiquées dans la réglementation municipale autant pour les travaux effectués de jour, la fin de semaine ou de nuit.

Des toiles anti-poussière ont été installées sur les cloisons de chantier, pour limiter le dégagement de poussière.

Une grue a été installée en décembre 2020. Lorsqu'elle sera en arrêt, la grue sera mise en fonction ''girouette''. Cela lui permet de pivoter sur son axe si les vents sont puissants. Il est donc tout à fait normal de voir la grue pivoter lorsque le chantier est fermé.

En savoir plus sur le projet

  • Installation de trois ascenseurs et de leurs locaux techniques
  • Agrandissement de l’entrée de l’édicule principal
  • Démolition et reconstruction de la dalle de l’édicule et réfection du plancher
  • Construction d’une nouvelle loge
  • Réfection de la toiture de l’édicule principal
  • Construction d’un puits de ventilation naturelle au toit de l’édicule

La station D’Iberville est l’œuvre des architectes Paul Brassard et Walter Warren. Ces derniers avaient déjà créé la station Saint-Laurent, une vingtaine d’années plus tôt.

La station et la rue D’Iberville doivent leur nom à Pierre Le Moyne, sieur d’Iberville (1661-1706), héros de la Nouvelle-France et fondateur de la Louisiane.

Le chantier en images

Trois zones d’excavation distinctes sont installées autour de l’édicule principal, au coin des rues Jean-Talon et D’Iberville. Chaque zone correspond à l’endroit où sera installé l’un des trois ascenseurs. Pourquoi devons-nous creuser dans la rue, alors que les ascenseurs seront situés à l’intérieur de la station?  Pour installer les deux ascenseurs qui vont mener du niveau de la mezzanine à chacun des quais, nous devons rejoindre le tunnel du métro, qui lui, se trouve sous la rue Jean-Talon.


Dans les deux zones qui vont se rendre aux quais, il faut creuser jusqu’à une profondeur d’environ 16 mètres dans le sol. Avant d’atteindre le niveau du roc, il est nécessaire d’installer des murs de soutènement afin de retenir les terres. Le roc est fractionné à l’aide d’équipement mécanique.


La structure métallique (qui peut supporter plus de 30 tonnes!) permet de soutenir tous les massifs de conduits habituellement enfouis dans le sol (pour l’électricité et les télécommunications) durant l’excavation. Ces conduits sont placés dans des caisses de bois rattachées à la structure métallique par des sangles afin qu’elles demeurent stables. Ainsi, nous avons la voie libre pour creuser.


L’intérieur de l’édicule principal est méconnaissable! Beaucoup de travaux doivent y être faits : agrandir l’entrée pour pouvoir installer l’un des trois ascenseurs, démolir et reconstruire la dalle structurale, poser des nouveaux finis de plancher, refaire le toit et y construire un puits de ventilation naturelle et enfin, construire une nouvelle loge pour l’agent de station. Il va de soi que ces travaux ne pourraient pas être réalisés pendant que des clients continuent d’utiliser l’édicule, c’est pourquoi il est fermé durant les travaux.


Cette photo montre le mur du quai et la voie se trouve de l’autre côté de la cloison de bois. Une poutre a été installée afin de soutenir la structure, durant les travaux d’excavation.

Résidents, commerçants ou travailleurs du secteur? 

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

Le projet en images


Le programme Accessibilité est rendu possible grâce aux subventions additionnelles annoncées par les gouvernements fédéral et provincial dans le but d’accélérer les travaux d’accessibilité universelle.

Haut de page