Poste de ventilation mécanique Wiseman

Construction du poste de ventilation mécanique Wiseman

Le projet en bref

La construction du poste de ventilation mécanique Wiseman, situé dans le terrain vacant entre le boulevard Dollard et la rue Wiseman, fait partie de notre programme de remise à neuf des installations et des équipements du métro. Il remplacera l’ancien poste Wiseman, arrivé en fin de vie utile.

Durée des travaux : janvier 2022 à l'automne 2024

Nature des travaux : contruction d'un nouveau poste de ventilation mécanique

Impacts métro : non

Impacts bus : non

Résidents, commerçants et travailleurs du secteur? 

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique dédié à ce projet.

Impacts sur les résidents du secteur

Texte important

Nouvelles du chantier - Mars 2022

Nous avons déjà réalisé certaines étapes. En effet, l’entrepreneur a mis en place ses installations de chantier et le pieutage, une étape nécessaire avant de pouvoir commencer l’excavation, est terminé.

Les travaux d’excavation à ciel ouvert pourront donc commencer. L’entrepreneur va essentiellement réaliser ces travaux à l’aide d’équipements mécaniques. D’abord, il va excaver le mort terrain (la couche de sol en surface), puis, il excavera le roc. Cette étape devrait se poursuivre jusqu’au printemps 2023.

Vous avez sûrement remarqué que le chantier se trouve enclavé dans des clôtures antibruit. Ceci permet de réduire le bruit engendré par la machinerie et les travaux, afin de limiter les inconvénients pour les personnes qui habitent aux abords du chantier.

D'ailleurs, une équipe d’ingénieurs spécialisés en acoustique effectue régulièrement un suivi sonore au chantier, pour s’assurer que le niveau de bruit est conforme aux règlements de la ville et à nos exigences.

Nous devons creuser un puits vertical d’une profondeur de 15,1 m dans le roc, puis excaver un tunnel d’une longueur de 4,7 m. Au total, 5511 m3 de roc seront retirés du site. Nous installerons ensuite une membrane d’étanchéité sur le tunnel, pour éliminer l’infiltration d’eaux souterraines. Vient ensuite l'étape du bétonnage, et enfin, les ventilateurs et les équipements nécessaires sont installés dans le bâtiment. Toutes ces étapes varient en durée et en termes d’impacts, tel que le bruit et la poussière.

Excavation
Différentes méthodes peuvent être utilisées pour réaliser les travaux d’excavation. Lorsque la méthode sera déterminée, l’information sera disponible sur notre site web et envoyée par bulletin électronique.

Poussière
Des toiles antipoussière seront installées sur les clôtures autour du chantier et les camions seront nettoyés en quittant le chantier.

Bruit

  • La gestion du bruit est encadrée par des experts dans le domaine.
  • Lorsque possible, des compresseurs et des grues électriques seront utilisés pour limiter le bruit et les émissions de CO2.
  • Érigées à l’intérieur du périmètre du chantier, des cloisons de hauteur variable, construites en bois et remplies de laine acoustique, permettront d’amoindrir les bruits produits par les travaux du chantier. Ces cloisons sont installées à des endroits stratégiques déterminés par des simulations sonores effectuées par une firme experte, selon les différentes phases des travaux. Ces murs permettront de réduire le bruit engendré par le chantier.

Horaire
Les travaux de construction seront réalisés conformément à l’horaire autorisé par la réglementation municipale, soit de 7 h 30 à 19 h, les jours de semaine.


Séance d’information du 11 janvier 2022

Une séance d’information a eu lieu le 11 janvier 2022. Voici les questions qui ont été posées par des citoyens et les réponses qui ont été fournies par l’équipe de la STM.

Des contraintes sont imposées dans le contrat avec l’entrepreneur. Un programme de gestion du bruit est exigé. Cela dit, voici ce qui est imposé au Devis :

  • Limite de bruit imposée à l’entrepreneur via le contrat pour la majorité des activités
  • Programme de contrôle du bruit produit par une firme spécialisée en acoustique mandatée par l’entrepreneur
  • Consultant en acoustique de la STM:
    • Supervisera le respect du programme de contrôle du bruit de l’entrepreneur
    • Réalisera des mesures pour s’assurer de la conformité durant toute la durée du chantier
  • Installation d’écrans antibruit autour de certains équipements de chantier
  • Installation d’alarme de recul variable ou bruit blanc sur la machinerie

Notre service des communications travaux à la STM a l’habitude de communiquer avec les riverains d’un chantier lorsque nous prévoyons un événement particulier ou lors de changement de phase à travers un bulletin électronique.

Étant donné la méthode d’excavation utilisée et la proximité avec le tunnel du métro, les vibrations seront minimes. Selon la composition du sol sous votre résidence, il n’est pas impossible que des vibrations soient ressenties à certains moments. Des inspections avant les travaux seront effectuées au niveau de bâtiments ciblés par un expert mandaté par l’entrepreneur. Ces bâtiments pourront être réévalués une fois les travaux complétés. Vous devriez avoir reçu une lettre si votre bâtiment a été identifié.

Les camions accéderont au chantier via le Viaduc Rockland et Thérèse-Lavoie-Roux. Le nombre de camions variera selon le type de travaux. Au plus fort de l’excavation, il pourra avoir une quinzaine de camions par jour. À noter qu’un signaleur sera présent lors des mouvements de camions sur Thérèse-Lavoie-Roux afin de veiller à la sécurité des piétons et cyclistes

Notre chantier est effectivement coordonné avec celui de l’école.

Une fois les travaux complétés, le bruit produit par les équipements de ventilation mécanique respectera la réglementation sur le bruit de la ville de Montréal. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs, installés en sous-sol, afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation. Le PVM ne fera pas plus de bruit que celui qui est actuellement en service au même emplacement.

En savoir plus sur le projet

Un poste de ventilation mécanique, c’est une imposante infrastructure située entre deux stations de métro et équipée de deux puissants ventilateurs qui extraient l’air chaud du réseau du métro par l’entremise d’édicules munis de grilles d’aération. Les postes de ventilation du réseau initial du métro permettent d’évacuer environ 60 000 pieds cubes d’air par minute comparativement à quelque 240 000 pieds cubes par minute pour les nouveaux systèmes. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation.

Une fois les travaux complétés, le bruit produit par les équipements de ventilation mécanique respectera la réglementation sur le bruit de la ville de Montréal. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs, installés en sous-sol, afi n d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation. Le bruit provenant du poste de ventilation sera conforme à la réglementation municipale. Ce niveau de bruit se compare en intensité à peu près au niveau de bruit produit par un lave-vaisselle domestique.

Ils répondent à trois besoins essentiels :

  1. La ventilation confort : régularise la température ambiante pour la clientèle, en faisant l’extraction de l’air chaud présent dans le réseau du métro.
  2. La ventilation de nuit : permet de renouveler l’air du réseau pour les travailleurs de nuit chargés des travaux quotidiens d’entretien. Ces travailleurs utilisent des véhicules à moteur diesel pour se déplacer, puisque l’alimentation électrique de la voie est coupée pendant la nuit.
  3. La ventilation d’urgence : permet, en cas d’incident, un contrôle des mouvements de fumée pour une évacuation sécuritaire de la clientèle vers la station de métro la plus proche ainsi qu’un accès dégagé pour les premiers intervenants.

Pour en savoir plus sur les postes de ventilation mécanique, consultez la page dans la section Grands projets.

Haut de page