Atelier de la voie Youville

Agrandissement de l'Atelier de la voie Youville

Le projet en bref

Dans le cadre du programme de maintien des infrastructures du métro, un projet d’agrandissement est en cours à l’Atelier de la voie Youville. Les objectifs de l’agrandissement sont d'augmenter la capacité et l’efficacité opérationnelle de l’atelier de la voie, afin de répondre à la demande croissante des travaux dans le métro et améliorer la qualité de vie des riverains en diminuant les nuisances liées au bruit des opérations des équipements métro.


Durée des travaux : juillet 2022 à l'hiver 2025

Nature des travaux :

  • Construction d’un agrandissement de 2 étages annexé au bâtiment existant, abritant des véhicules de travaux pour le réseau de métro;
  • Aménagement d’un toit vert pour le nouveau bâtiment et réfection de la toiture du bâtiment existant;
  • Réfection partielle des finis extérieurs;
  • Installation d’une table tournante pour train, et de deux aiguillages de type chemin de fer.
  • Construction d’un écran acoustique végétalisé sur une section de la clôture;

Impact métro : non

Impact bus : arrêt de la ligne 146 Est (50590) déplacé de l'autre côté de la rue.

Texte important

Séance d’information virtuelle

Une séance d’information publique virtuelle a eu lieu le 4 avril 2022. Vous pouvez visionner l’enregistrement de la webdiffusion, consulter la présentation diffusée lors de cette soirée ainsi que le document des questions et réponses posées lors de la séance.

Impacts sur les résidents du secteur

Les travaux d'aménagement paysager se feront entre la mi-juin et les vacances de la construction. Ensuite, les clôtures de chantier seront retirées et le marquage au sol sera effectué sur la rue Henri-Julien.

Des travaux de toiture et de finis muraux auront lieu entre les mois de juillet et septembre. Ces travaux génèreront un niveau de bruit limité, et seront réalisé dans le secteur maintenant muni du mur acoustique végétalisé.

Texte important

Des travaux de réfection des aménagements ferroviaires ont débuté dans la cour intérieure des installations de la STM. Ces travaux devraient prendre fin au mois d’avril 2025.

Le chantier consiste entre autres à refaire la fondation granulaire, nécessitant de nombreuses entrées et sorties des camions de matériaux et d’approvisionnement. L’espace dans la cour intérieure étant très restreint, une aire d’attente a dû être aménagée pour éviter les entraves à la circulation dans le secteur. Cette aire d’attente est implantée du côté sud de la rue Beauharnois, entre la rue Clark et le boulevard Saint-Laurent.

Interdiction de stationnement dans l’aire d’attente entre 7h et 18h. Le stationnement est autorisé en-dehors de cette plage horaire.

Plan de l'aire d'attente et de la zone de chantier.

Horaire des travaux

Les travaux ont lieu du lundi au vendredi à partir de 7h, en conformité avec la réglementation municipale. Il pourrait arriver que les travaux se poursuivent pendant la fin de semaine : l'information est transmise via notre bulletin életronique lorsque c'est le cas.

Depuis début janvier, quelques places de stationnement sont retranchées en journée au nord de Legendre, au coin de la rue Henri-Julien. L’interdiction de stationner est en vigueur de 7h à 19h. Elle vise à permettre aux autobus et aux camions de circuler de façon sécuritaire sur la rue Legendre.

Le marquage au sol est également modifié à cette endroit : la ligne médiane est effacée pour permettre aux véhicules d’occuper l’espace nécessaire à leurs manœuvres.

Impact bus

L’arrêt de la ligne 146 Est (50590) est déplacé de l'autre côté de la rue, sur Legendre, sur le coin ouest de la rue Henri-Julien.

Plan arrêt déplacé

Cyclistes

Pour assurer la sécurité des cyclistes, la piste cyclable située à l’ouest de la rue Henri-Julien sera déplacée du côté est de la rue. Les vélos pourront continuer de circuler vers le nord et vers le sud, puisque la piste cyclable demeure bidirectionnelle.

Le bruit

Afin de réduire les sources de bruit provenant du chantier, des murs antibruits, isolés acoustiquement, seront construits dès le début des travaux. Un suivi rigoureux du niveau de bruit et des vibrations nous permettra de poser les actions correctives appropriées.

La poussière

Un suivi rigoureux du respect des pratiques en matière de contrôle des poussières sera assuré tout au long du projet. Des mesures de contrôles adaptées aux différentes phases seront mises en place dans le respect des règles en vigueurs.

Le camionnage

Un plan de circulation a été élaboré afin de minimiser les déplacements des camions dans les rues locales. Les véhicules lourds devront accéder au chantier par la rue Legendre exclusivement. Les véhicules ne pouvant être stationnés à l’intérieur du chantier seront redirigés vers un stationnement réservé pour le personnel de chantier près du boulevard Saint-Laurent. Un signaleur sera présent durant les heures de travaux pour assurer la sécurité du chantier.

Les livraisons

Les livraisons s’effectuent par camion : afin de minimiser les impacts sur les riverains, les heures de livraison sont comprises entre 10h et 15h, en semaine uniquement.

Mise sur pied d’un comité de bon voisinage

Ce comité permet aux riverains du chantier de se réunir périodiquement avec les responsables du projet pour recevoir l’information à jour et échanger sur leurs préoccupations tout au long des travaux.

Si vous désirez vous joindre à ce comité, vous pouvez envoyer un courriel à l’adresse parlons-en@stm.info et nous communiquerons avec vous.

En savoir plus sur le projet

L'Atelier de la voie Youville constitue aujourd’hui le plus ancien centre de révision et d’entretien de transport au Québec. Ils regroupent les activités d’entretien des rames de métro. Divisés en ateliers distincts, les ateliers abritent les voitures d’ancienne et de nouvelle génération (MR-73 et AZUR). L’Atelier de la voie Youville entrepose et redirige les véhicules chargés de l’entretien et du ravitaillement des chantiers dans le réseau du métro.

Les objectifs de l’agrandissement sont : 

  • Augmenter la capacité et l’efficacité opérationnelle de l’atelier de la voie, afin de répondre à la demande croissante des travaux dans le métro, ce qui bénéficiera aux opérations de l’ensemble du réseau du métro de Montréal.
  • Améliorer la gestion de l’espace pour effectuer des manœuvres de triage, d’ordonnancement et de manutention.
  • Avoir une meilleure intégration du bâtiment dans le quartier : architecture améliorée et construction d’un écran acoustique végétalisé.
  • Améliorer la qualité de vie des riverains en diminuant les nuisances liées aux opérations des équipements métro.

L’agrandissement de cette infrastructure figure parmi les stratégies de la STM pour réduire son déficit de maintien des actifs. Notre réseau de métro est vieillissant et nécessite beaucoup d’interventions d’entretien et de réfection. Certaines tâches reliées à ces activités doivent être exécutées exclusivement de nuit dans une plage horaire très restreinte. Cette contrainte amène une logistique de planification très complexe.

Cet agrandissement permettra d’augmenter la capacité de réalisation des chantiers de nuit et d’assouplir la logistique de planification. Ainsi, la STM sera en mesure de répondre à la demande croissante de ses grands chantiers dont la cadence et l’envergure sont en accélération. Ce gain de polyvalence et de performance nous permettra également de trouver un équilibre entre l’entretien régulier du réseau et le service aux entrepreneurs externes.

Ce projet sera exécuté en plusieurs phases :

1. Préparation du chantier

  • Mise en place des cloisons de chantier et installation des équipements de travail
  • Durée approximative : 1 mois

2. Début des travaux de forage de pieux et d’infrastructures

  • La présence d’une foreuse sera requise.
  • Durée approximative : 6 mois

3. Édification de la structure d’acier

  • La présence d’une grue sur le chantier sera requise.
  • Durée approximative : 6 mois,

4. Début des travaux intérieurs et construction des murs extérieurs

  • Durée approximative : 6 mois

5. Travaux intérieurs

  • Durée approximative : 12 mois

À terme, les opérations se dérouleront à l’intérieur du futur bâtiment, les activités prévues dans cette section de l’atelier seront donc moins bruyantes. La conception du nouveau bâtiment a été analysé et validé par un expert en acoustique.

En septembre 1910, la Montreal Park & Island Railway Co.(MPIR) entreprend la construction des ateliers de réparation de tramways. Ce lieu était alors situé en pleine campagne.

L’année 1946 sera marquée par l’amorce d’une période d’expansion pour l'Atelier Youville. Comme l’autobus s’impose de plus en plus dans le domaine des transports en commun, la Montreal Tramways entreprend la construction de deux bâtiments sur ses terrains (Garage Villeray et le Complexe Crémazie).

En 1951, le réseau passe au secteur public avec la création de la Commission de transport de Montréal (CTM). La CTM substituera l’autobus au tramway. Ce virage nécessitera la construction de nouveaux garages pour abriter les centaines de nouveaux autobus.

En 1963, on construit les ateliers de grande révision (GR) et de petite révision (PR) de Youville, le faisceau et l’atelier de la voie, ainsi que le poste électrique Legendre.

En 1972, on procède à la construction d’un abri sur le parc de la voie Youville. Cet abri est rendu nécessaire pour le montage des hacheurs de courant sur les voitures de métro. Le hacheur de courant est le dispositif électronique qui laisse entrer graduellement le courant d’alimentation des moteurs et qui émet trois notes au départ des rames de métro.

L’Atelier de la voie Youville sera à nouveau agrandi en 2004-2005; entre-temps, une voie de raccordement à la future ligne de métro 5 – bleue est construite en 1980.

Restez informé

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique

Le projet en images


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec.

Haut de page