Poste de ventilation mécanique Saint-Grégoire

Construction du poste de ventilation mécanique Saint-Grégoire

Le projet en bref

La construction du poste de ventilation mécanique Saint-Grégoire, situé sur la rue du même nom, fait partie de notre programme de remise à neuf des installations et des équipements du métro. Le nouveau bâtiment sera situé dans le stationnement de l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréa, à proximité d’un bâtiment de service existant, appartenant à la STM.


Durée des travaux : décembre 2020 à l'été 2023

Nature des travaux : construction d'un nouveau poste de ventilation mécanique

Impacts métro : non

Impacts bus : non

Impacts sur les déplacements des clients

Ce projet n'a aucun impact sur les déplacements en en bus et en métro.

Impacts sur les résidents du secteur

Mesures mises en place pour réduire les inconvénients causés par les travaux

Horaire

Les travaux de construction risquant de générer du bruit seront restreints à l’horaire limité par la réglementation municipale, soit de 7 h à 19 h du lundi au vendredi et de 10h à 18h le samedi inclusivement.

La grande majorité des travaux auront lieu du lundi au vendredi mais, afin de respecter l’échéancier de réalisation, il pourrait toutefois s’avérer nécessaire que les travaux se poursuivent les samedis et plus rarement les dimanches. Dans de tels cas, ces prolongations seraient annoncées à stm.info/gregoire et un bulletin électronique serait envoyé aux personnes qui se sont inscrites pour le recevoir.

Excavation

L’excavation nécessaire à la réalisation des travaux générera des vibrations qui pourraient être perçues par les résidents à proximité du chantier. Nous avons mandaté une firme d’experts indépendants afin de procéder à des relevés (notamment photographiques) des immeubles voisins du chantier. Ces inspections permettent de documenter l’état des propriétés avant et après les travaux. Dans le cas peu probable où des dommages seraient identifiés, un rapport d’expertise pourrait aider à déterminer s’ils sont dus aux vibrations engendrées par le chantier. Les propriétés ciblées par cette procédure ont reçu une communication de notre part à cet effet.

Poussière

Des toiles anti-poussière seront installées sur les clôtures autour du chantier

Réaménagement

Lorsque les travaux seront terminés, nous aménagerons une petite place gazonnée, à proximité du nouveau bâtiment, afin d’embellir les lieux. Trois bancs de parc seront également installés sur la place.

L’ampleur du chantier est considérable. Nous devons creuser un puits vertical d’une profondeur de 21 m, dans le roc. Nous excavons ensuite un tunnel d’une longueur de 64 m. Au total, 6790 m3 de roc seront retirées du site. Nous installerons ensuite une membrane d’étanchéité sur le tunnel, pour le protéger de l’infiltration d’eaux souterraines. Vient ensuite l’étape du bétonnage, pour réaliser le tunnel et le bâtiment souterrain. Enfin, les ventilateurs et les équipements électriques nécessaires sont installés. Toutes ces étapes varient en durée et en terme d’impacts, tels que le bruit et la poussière.

Une fois les travaux complétés, le bruit produit par les équipements de ventilation mécanique respectera la réglementation sur le bruit de la ville de Montréal. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs, installés en sous-sol, afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation. Le bruit provenant du poste de ventilation ne dépassera pas 50 décibels. Ce niveau de bruit se compare en intensité à peu près au niveau de bruit produit par un lave-vaisselle domestique.

En savoir plus sur le projet

Un poste de ventilation mécanique, c’est une imposante infrastructure située entre deux stations de métro et équipée de deux puissants ventilateurs qui extraient l’air chaud du réseau du métro par l’entremise d’édicules munis de grilles d’aération. Les postes de ventilation du réseau initial du métro permettent d’évacuer environ 60 000 pieds cubes d’air par minute comparativement à quelque 240 000 pieds cubes par minute pour les nouveaux systèmes. D’immenses silencieux acoustiques atténuent le bruit de ces ventilateurs afin d’assurer la quiétude des résidents situés près d’un poste de ventilation.

  1. Préparation du chantier
    Mise en place des cloisons de chantier;
    Installation du chantier et mobilisation des équipements;
  2. Excavation de la terre en surface
  3. Excavation dans le roc
    Du micro-dynamitage sera requis, afin d’excaver dans le roc. Dans le cas présent, le micro-dynamitage est un moyen rapide et efficace. Une autre option aurait été par marteau-piqueur. Toutefois, pour le volume de roc à excaver, le marteau-piqueur n’aurait pas été efficace, prolongerait de beaucoup la durée des travaux en plus d’être plus dérangeant, puisque c’est un bruit continuel.
  4. Installation d’une membrane afin d’assurer l’étanchéité des infrastructures
  5. Bétonnage du poste de ventilation
    Bétonnage de l’ensemble des infrastructures.
  6. Installation des équipements mécaniques et électriques, de même que finition architecturale et aménagement paysager
    Livraison des équipements au chantier;
    Installation des équipements;
    Essais de performance des équipements mécaniques;
    Construction des parties extérieures du poste de ventilation.

Pour en savoir plus sur les postes de ventilation mécanique, consultez la page dans la section Grands projets.

Contenu de l'onglet 5

Résidents, commerçants ou travailleurs du secteur? 

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.

Le projet en images


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transport du Québec.

Haut de page