Poste de redressement Guizot

Construction du nouveau poste de redressement Guizot

Texte important

Dernières nouvelles

Tel que prévu, les travaux de construction du poste de redressement se sont terminés en juin 2016. Nous poursuivons maintenant les essais de mise en service sur les  équipements à l’intérieur du poste. Ainsi, les activités se poursuivront jusqu’à la fin de l’hiver 2017.

En quoi consiste le projet?

Dans le cadre de notre programme de remise en état des équipements du métro, nous construirons un nouveau poste de redressement sur la ligne orange, entre les stations Jarry et Crémazie. Les travaux se dérouleront d'avril 2015 à juin 2016. Ces équipements viendront s’ajouter à ceux du poste de ventilation mécanique déjà en place, via un agrandissement des locaux.

Qu’est-ce qu’un poste de redressement?

C’est une composante du système d’alimentation électrique du métro. Divers postes sont répartis à travers le réseau, pour la plupart entre les stations.

FAQ

Les besoins en électricité sont croissants dans le réseau métro, et les équipements d’origine ne suffiront pas à répondre aux besoins futurs. Nous bonifions donc la puissance du réseau en faisant la réfection de certains postes existants, et en ajoutant des postes supplémentaires.

Une étude de circulation a été réalisée afin de minimiser l’impact des travaux sur les résidents du secteur.

Circulation automobile : Une voie sera retranchée sur 50 mètres du côté est de la rue Berri pour une durée de 8 mois (d’avril 2015 à décembre 2015).

Circulation piétonnière : Le trottoir adjacent au chantier sera inaccessible durant cette même période. Les piétons pourront cependant utiliser le trottoir du côté ouest de la rue.


Les phases d’excavation, de coffrage et de bétonnage, nécessaires à l’agrandissement de la bâtisse, seront les plus incommodantes au niveau du bruit. Elles se dérouleront d’avril 2015 à décembre 2015. Les phases suivantes des travaux seront moins dérangeantes, car une grande partie du travail se fera à l’intérieur des locaux.

Non. Les nouveaux équipements installés sont munis de silencieux performants. Une fois en opération, le bruit émis respectera la réglementation municipale. Ce niveau de bruit est si bas qu’il peut être masqué par une conversation humaine normale ou par le bruit ambiant normal du secteur.

Non. Un poste de redressement ne peut pas être transformé pour faire place à un nouvel édicule de métro.

Haut de page