Les quais de la station McGill sont maintenant tout beaux

L’entièreté du revêtement de sol en pierre et des parements muraux en céramique ont été changés. Nous avons également remplacé tous les luminaires au niveau des quais et la peinture des colonnes et des portes a été refaite.

De plus, McGill fait partie des stations où nous avons commencé à intégrer la nouvelle signalétique qui sera bientôt installée dans l’ensemble du réseau.

Les quais en photos

La métamorphose de McGill

Inaugurée à l’ouverture du métro, en 1966, la station McGill n’avait jamais subi de cure de jouvence. Presque 50 ans plus tard, ce n’est pas un luxe!

  • La réfection majeure de la station a commencé en 2012 avec le remplacement des 6 585 carreaux de travertin à travers l’ensemble de la station.
  • Elle s’est poursuivie en 2013 et 2014 par la remise à neuf des édicules Union Nord, Union Sud et University (maintenant Robert-Bourassa).
  • Maintenant que les quais ont été modernisés, il ne reste que la mezzanine à remettre au goût du jour. Mais avant de procéder, nous devrons changer la membrane d’étanchéité située au-dessus de la structure de la station, sous le boulevard de Maisonneuve. Cette étape est essentielle, afin de protéger la station des infiltrations d’eau futures. Le remplacement de la membrane aura toutefois lieu après l’an 2017, afin de ne pas nuire aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

La vie à Montréal au XIXe siècle est de retour sur les quais

Oeuvre d'art Nicolas Sollogoub

L’œuvre La vie à Montréal au XIXe siècle de Nicolas Sollogoub a fait l’objet d’une restauration de 2012 à 2016. Les vitraux ont d’abord été retirés, suivis des boitiers métalliques noirs supportant l’œuvre et son éclairage.

Chacun des 1 200 morceaux de verres a été minutieusement nettoyé et réparé au Centre de conservation du Québec. Les boitiers ont été remis à neuf et le rétroéclairage remplacé et bonifié.

Le choix des revêtements

Mur McGillQuand on pense que les revêtements muraux et de sol de nos stations ont une durée de vie d’environ 50 ans, on devine que la sélection des nouveaux matériaux est réalisée de façon minutieuse par nos architectes.

Lorsqu’on s’apprête à les remplacer, on demande à plusieurs fournisseurs leaders dans leur domaine de nous proposer des matériaux similaires aux revêtements existants ou respectant le caractère architectural de la station. Par la suite, on retient seulement les meilleurs choix, selon des critères de sélection très précis : la solidité, la durabilité, la qualité, l’épaisseur, le fini et la coloration qui doit être la même en surface et dans la masse. Ce dernier critère nous permet de garantir une belle apparence au fil des décennies, malgré l’usure normale à prévoir.

Dans certains cas, il arrive que nous fassions produire sur mesure certaines pièces, que ce soit de façon industrielle ou en faisant affaire avec des artisans céramistes, lorsque le besoin est très spécifique. 

Saviez-vous que tout le granite présent dans le réseau du métro provient de carrières québécoises?

Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Haut de page