Jean-Drapeau

Jean-Drapeau : une station améliorée

D’importants travaux ont été effectués au cours de la dernière année afin d’optimiser le flot de circulation des clients et la station est maintenant dotée de deux entrées miroirs complètement réaménagées.

Le remaniement des entrées nous a permis de maximiser toute la superficie de l’édicule et de bonifier de façon importante la capacité d’accueil de la station.

La station peut maintenant jouer encore mieux son rôle de véritable porte d’entrée du parc Jean-Drapeau!

La station en photo

Questions et réponses

Voici une liste détaillée des améliorations qui ont été apportées à la station :

  • Construction de nouvelles issues de secours sur les façades nord et sud;
  • Ajout de deux puits de ventilation naturelle avec persiennes motorisées;
  • Installation de 30 tourniquets tout neufs, en remplacement des 11 tourniquets existants;
  • Démantèlement des anciens guichets et installation de deux nouveaux guichets plus modernes;
  • Augmentation du nombre de guichets de paiement jusqu’à 6, selon l’achalandage;
  • Remplacement de toutes les portes-papillon et ajout de 4 portes-papillon motorisées;
  • Déménagement et remise à neuf du commerce;
  • Restauration du plancher de granite au niveau de l’édicule;
  • Réparations ponctuelles des escaliers fixes et du plancher des quais;
  • Remplacement de la totalité des appareils d’éclairage;
  • Réaménagement de l’extérieur de la station, en collaboration avec la Société du parc Jean-Drapeau.
 

Oui et non. En effet, la station sera fin prête à accueillir les Montréalais qui participeront à d’éventuelles festivités au parc Jean-Drapeau en 2017, mais le besoin d’optimisation était déjà franchement ressenti, lors des grands événements estivaux. À titre d’exemple, la station peut accueillir jusqu’à 7 fois plus de clients pendant l’été que pendant la saison morte.

Par ailleurs, puisque la station a été inaugurée en 1967, plusieurs de ses composantes ont atteint leur durée de vie utile et leur remplacement est rendu nécessaire.

Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

À propos de la station Jean-Drapeau

  • Construite en prévision de l’Exposition universelle de 1967, la station a déjà accueilli 418 000 visiteurs en une seule journée, soit le 6 mai 1967.
  • À l’origine nommée Île-Sainte-Hélène, elle changea de nom en 2001, en hommage à l’ancien maire de Montréal.
  • C’est l’architecte Jean Dumontier, qui dessina les plans de la station Île-Sainte-Hélène, entièrement construite en tranchée, à une faible profondeur de 4,6 mètres.
  • L’architecte a choisi le béton brut de coffrage pour toutes les surfaces de murs intérieurs ainsi que pour les plafonds. Les escaliers sont composés de granite noir et les surfaces de plancher, de granite blanc.
  • Puisque la carrière d’où provient le granite original des revêtements de sol est maintenant fermée, nous remplacerons entièrement le granite très usé au niveau de l’édicule par un matériau similaire. Le granite retiré sera par la suite nettoyé et conservé, afin d’être réutilisé au niveau des quais, en vue de réparations ponctuelles. Cette stratégie respecte le caractère historique de la station, tout en étant écoresponsable.
Haut de page