La station Beaudry fait l’objet de travaux de réfection majeure qui s’échelonneront jusqu’en mars 2020. La station sera fermée pour une période de 8 mois, du 1er octobre 2018 au 2 juin 2019 inclusivement. Pendant cette période, un service de navette vous conduira aux stations Papineau et Berri-UQAM. Le train de la ligne verte passera tout droit à la station Beaudry.

Station Beaudry vue extérieure

Dernières nouvelles

Décembre 2018

On vous offre une visite des coulisses du chantier!

Consulter la page accessibilité pour plus d'informations sur les médias externes.

accéder à la vidéo En coulisses du chantier de la station de métro Beaudry sur YouTube

Les travaux préparatoires à la fermeture de la station sont déjà commencés

Afin d’être fin prêts à démarrer les travaux de démolition dès la fermeture de la station, prévue le 1er octobre, nous avons déjà amorcé certains travaux de nuit qui donnent à la station une allure particulière. En effet, nous avons retiré les panneaux d’acier qui recouvraient le plafond voûté surplombant les trottoirs mécaniques. Le béton d’origine dévoile de multiples traces d’infiltration d’eau et d’efflorescence. Les taches blanches que vous voyez sont constituées d’accumulation de sels minéraux, issus des eaux de ruissellement.

Rappelons que les infiltrations d’eau sont normales dans les ouvrages souterrains. Néanmoins, le transit dans la station demeure tout à fait sécuritaire. Le colmatage des fissures, la canalisation des eaux et la réparation du béton occuperont notamment nos équipes pendant les 8 mois de la fermeture. À terme, ces travaux permettront un retour à l’approche architecturale d’origine et faciliteront l’entretien futur, grâce au béton exposé et peint.

C’est le début d’une transformation majeure!

Le chantier

Coupe Beaudry

L’ensemble du projet de réfection de la station s’étale sur une période de 19 mois, soit jusqu’en mars 2020. La fermeture de la station correspond à une phase d’une durée de 8 mois. Lors de la réouverture de la station, il restera encore 10 mois de travaux à exécuter par petites phases.

L’envergure des travaux, l’étroitesse de l’édicule unique et la configuration particulière de la station avec son tunnel piétonnier d’une longueur de 75 mètres ne nous permettent pas de conserver la station opérationnelle durant toute la durée des travaux.

Nous limitons toutefois la fermeture complète de la station à une période de 8 mois, pour y réaliser en priorité les travaux ne pouvant pas être réalisés en présence de clients.

  • Remplacement de tous les parements muraux et des revêtements de sol;
  • Reconstruction complète des escaliers fixes;
  • Réfection de dalles et réparations structurales;
  • Remplacement des appareils d’éclairage;
  • Déploiement de la nouvelle famille d’outils signalétiques;
  • Remplacement des portes-papillon et ajout d’une porte motorisée élargie;
  • Inversion des moteurs des trottoirs mécaniques, afin qu’ils puissent tous deux fonctionner en montée, en cas de bris de l’un des trottoirs;
  • Remplacement de la membrane d’étanchéité du toit de la station, enfouie sous la rue Beaudry;
  • Colmatage et canalisation des infiltrations d’eau;
  • Divers travaux de mise à niveau des locaux techniques.
  • Design cohérent avec l’architecture d’origine;
  • Station plus propre et accueillante;
  • Amélioration de la ventilation;
  • Meilleure orientation dans les lieux de déplacement;
  • Polyvalence des trottoirs mécaniques;
  • Intégration d’éléments d’accessibilité universelle;
  • Augmentation du sentiment de sécurité;
  • Prolongation de la durée de vie utile de l’infrastructure de la station.

Tout à fait! Grâce à des inspections minutieuses et régulières, nous intervenons au bon moment, pour éviter de gérer des urgences.

La navette

Le service de navette relie la station Beaudry aux stations Papineau et Berri-UQAM.

Trajet navette

Vous pouvez utiliser le service régulier de la ligne 15 – Sainte-Catherine qui dessert également les stations voisines, soit Papineau et Berri-UQAM. Puisque celles-ci sont très rapprochées géographiquement, il est également possible de marcher vers l’une ou l’autre de ces stations :

  • Papineau : 600 mètres, soit 8 minutes de marche
  • Berri-UQAM : 550 mètres, soit 7 minutes de marche

La navette sera en fonction pendant les heures habituelles d’ouverture du métro. Les passages de la navette seront intercalés avec ceux de la ligne 15 – Sainte-Catherine. Ainsi, l’intervalle de service sera d’environ 15 minutes.

Le temps de parcours entre chaque station de métro est d'environ 3 minutes, selon les conditions de la circulation. 

Non. Vous devez acquitter votre passage en embarquant dans l’autobus.

Vous pouvez vous procurer des titres de transport à l’un des points de vente du secteur (certains dépanneurs et pharmacies). Consultez la liste des détaillants participants.

Oui, le métro continuera son service normal sur la ligne verte, sans toutefois s’arrêter à la station Beaudry. Il passera tout droit en station, à vitesse réduite, sans ouvrir les portes. Les clients qui ne fréquentent pas la station Beaudry ne sont pas concernés par ce service de navette.

La planification du projet

Nos architectes ont procédé à une relecture contemporaine du concept architectural d’origine, tout en respectant l’esprit de la station. Ce nouveau design permet de revenir au jeu de couleur d’origine, en évacuant complètement les traces des carreaux de céramique bleue, issue d’un projet de mise à jour de la station, réalisé au tournant des années 2000.

Puisque certains finis d’origine n’étaient plus disponibles pour fins d’échantillonnage, nos architectes se sont inspirés de photos d’archives pour effectuer leur sélection chromatique.

Un motif aléatoire dans les tons de blanc cassé et de rouge accueillera désormais les clients, dès leur entrée dans la station. Il s’agit d’un clin d’œil à l’art optique (Op Art) qui avait été réalisé à l’époque. Le motif s’intensifiera au fil du parcours vers la mezzanine pour devenir saturé de rouge dans le tunnel piétonnier. Il sera également présent dans la partie centrale des quais.

Le reste des espaces arboreront les mêmes motifs qu’à l’heure actuelle, mais dans des teintes plus contemporaines de blanc, d'ivoire et de gris chaud. La présence du granite noir sera également accentuée, puisqu’il sera utilisé dans tous les escaliers et en revêtement de sol jusqu’en bas des trottoirs mécaniques. Même les bancs bénéficieront d’un nouveau souffle, en retrouvant une coloration similaire à celle des années 60. Fini le brun!

Le tunnel piétonnier, quant à lui, sera dénudé de son revêtement en acier inoxydable, pour revenir au béton peint, bonifié d’un plafond suspendu métallique qui accueillera les nouveaux appareils d’éclairage, en plus de dissimuler câblages et conduits.

Le nouveau design vous charmera!

Les travaux de réfection prévus dans le cadre de ce projet visent uniquement à renouveler les ouvrages structuraux et les éléments architecturaux. La station Beaudry ne fait pas partie des stations des deux premières phases du programme Accessibilité. Ses particularités font en sortent qu’elle a été caractérisée comme étant « Problématique ». Son faible achalandage (60e station en importance sur 68) fait aussi en sorte elle n’est pas priorisée à moyen terme.

Il faut comprendre qu’à l’origine, les stations de métro n’ont pas été conçues pour accueillir des ascenseurs. Pour les y intégrer, il faut parfois acquérir de nouveaux terrains, modifier le zonage, agrandir des bâtiments existants, réaménager des équipements, etc. Le défi est d’autant plus grand dans cette station qu’elle est la plus profonde du réseau initial. Ses quais se trouvent à une profondeur de 30 mètres sous le boulevard De Maisonneuve. Sa géométrie est également particulière, en raison du tunnel piétonnier d’une longueur de 75 mètres (là où se trouvent les trottoirs mécaniques).

Au printemps 2020, la station voisine de Beaudry, Berri-UQAM, sera munie d’ascenseurs au niveau des quais de la ligne verte. La station Berri-UQAM est située à 550 mètres de la station Beaudry.

Rappelons que différents critères influencent l’ordre de mise en accessibilité des stations. Les stations de correspondance et terminus font partie des priorités. La proximité d’écoles ou d’institutions de soins de santé est aussi un facteur pris en considération.

Pour plus d’information, visitez la page sur les ascenseurs à venir dans le réseau du métro d’ici 2022.

Nous avons tenu compte de la nature du secteur entourant la station Beaudry. Afin de minimiser les impacts sur l’activité touristique et sur les commerces locaux, nous avons opté pour fermer à l’extérieur de la période estivale. De plus, la piétonnisation de la rue Sainte-Catherine aurait nui à la mise en place du service de navette qui aurait alors dû circuler sur le boulevard René-Lévesque en direction est.

Non. Les stations Beaubien (2015), Jolicoeur (2013), Villa-Maria (2011), Côte-Sainte-Catherine (2010), Charlevoix (2009) et Georges-Vanier (2008) ont également été temporairement fermées. Les mesures de mitigations mises en place sont donc éprouvées; la satisfaction de la clientèle lors de la plus récente fermeture nous le démontre.

À propos de la station Beaudry

  • La station Beaudry ne figurait pas dans les plans originaux du réseau du métro. Une station était plutôt prévue à l’intersection de la rue Amherst. Cette dernière a par la suite été annulée et devait être remplacée par un corridor à partir de la station Berri-UQAM. La trop grande distance ainsi créée entre les stations Berri-UQAM et Papineau justifia que les décideurs de l’époque ordonnent la construction de la station Beaudry en 1963.
  • À ce moment, le tunnel de la ligne verte est déjà en voie de construction. On décide alors d’utiliser la rampe d’accès des camions qui transportent le roc excavé, pour créer l’accès à la nouvelle station. La faible inclinaison de cette pente rend impossible l’installation d’escaliers mécaniques standards, d’où la présence des fameux trottoirs mécaniques, uniques dans le réseau.
  • Les quais de la station Beaudry sont les plus profonds du réseau, avec une profondeur de 30 mètres sous le boulevard De Maisonneuve. Les clients franchissent toutefois seulement 26 mètres entre les quais et la sortie de la station, puisque la rue Sainte-Catherine est plus basse que le boulevard De Maisonneuve.
  • Ce n’est qu’au tournant des années 2000 que l’édicule temporaire en bloc de béton de la station Beaudry fait enfin place au bâtiment vitré que l’on connait aujourd’hui, arborant les couleurs de la fierté gaie.

Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec.

Haut de page