La STM une force économique pour tout le Québec

La STM réalise 97 % de ses dépenses au Québec

En 2012, la STM a effectué des dépenses de l’ordre de 1,36 milliard $

Répartition des dépenses annuelles courantes de la STM en 2012 :

TYPE DE DÉPENSES VALEUR
EN M$
PART
QUÉBÉCOISE
Ressources humaines
782
100 %
Matériel roulant 1
167
93 %
Construction 1
106
100 %
Énergie 1
76
100 % 2
Autres achats en biens et services 1
229
88 %
TOTAL DES DÉPENSES ANNUELLES COURANTES
1 360
97 %
Détails sur les autres dépenses en biens et services
TYPE DE DÉPENSES - Autres achats en biens et services VALEUR
EN M$
PART
QUÉBÉCOISE

Fabrication

76
72 %

Services d’ingénierie

47
99 %

Autres services professionnels et techniques

50
99 %

Services informatiques

30
96 %

Commerces de gros et de détail

20
86 %

Autres

6
86 %
  1. 578 m$ en achat de biens et services, dont 93 % (540 m$) au Québec.
  2. Tout le pétrole acheté par la STM est raffiné au Québec

Plus de 1 800 fournisseurs dans 14 régions du Québec

RÉGION ADMINISTRATIVE n % M $ %
Montréal
1101
60 %
289
54 %
Montérégie
283
16 %
32
6 %
Laval
151
8 %
32
6 %
Laurentides
75
4 %
61
11 %
Lanaudière
72
4 %
8
2 %
Capitale-Nationale
50
3 %
11
2 %
Chaudière-Appalaches
20
1 %
83
15 %
Saguenay-Lac-Saint-Jean
11
1 %
11
2 %
Bas-Saint-Laurent
7
0,4 %
7,5
1,4 %
Centre-du-Québec
22
1,2 %
4,5
0,8 %
Estrie
21
1,2 %
0,6
0,1 %
Mauricie
6
0,3 %
0,2
0,04 %
Abitibi-Témiscamingue
2
0,1 %
0,1
0,02 %
Outaouais
2
0,1 %
0,05
0,01 %
TOTAL
1824
100 %
540
100 %

Plus de 16 500 emplois au Québec soutenus par les activités de la STM

STM 9 000 emplois effets directs (A) + 1 800 des fournisseurs et 3 400 emplois au Québec effets indirects (B) =  Dépenses des employés de la STM et de ceux des fournisseurs = 4 100 emplois soutenus par les dépenses de consommation des employés de la STM et de ses fournisseurs effets induits (C)

Près de 1,4 g$ d’impacts économiques au Québec

418 M$ de revenus bruts pour les administrations publiques

Impact sur l’économie (2012)
  A. Effets
directs
B. Effets
indirects
C. Effets
induits
Total
Nombre d’emplois
9 076
3 396
4 122
16 594
Masse salariale (K $)
718 941
130 128
130 924
979 993
Contribution au PIB (K $)
782 140
268 268
314 434
1 364 842
  A. Effets
directs
B. Effets
indirects
C. Effets
induits
Total
Impact sur les revenus des administrations publiques (impôts, taxes et parafiscalité)
Gouvernement provincial (K $)
236 852
36 190
72 810
345 852
Gouvernement fédéral (K $)
82 118
12 084
28 490
122 692
Gouvernements provincial et fédéral (K $)
268 090
48 274
101 300
417 664

Appuyer le transport collectif, c’est appuyer l’économie québécoise

  • Le transport collectif a des retombées économiques trois fois supérieures à celles du transport privé par automobile*.
  • Le Québec compte plusieurs entreprises qui fabriquent des équipements de transport collectif.
    • Investir dans ce secteur consolide notre base industrielle et contribue au développement d’une expertise.
    • Le chiffre d’affaires annuel de cette filière industrielle est de plus de deux milliards de dollars.
  • Pour subvenir aux besoins engendrés par sa dépendance au transport automobile, le Québec a importé en 2012 pas moins de 13,7 G$ de pétrole ainsi que 7G$ d’automobiles. Mises ensemble, ces importations représentent 94% du déficit commercial du Québec.

Comparaison des retombées pour une dépense de 10 M $

10 millions de dépenses dans le transport collectif engendre 184 emplois

10 millions de dépenses dans l'industrie automobile engendre 66 emplois.

L’impact économique des activités courantes de la STM a été calculé par la firme E&B Data

Société de transport de Montréal
Décembre 2013

Version PDF

Haut de page