Histoire des bus

Premier bus à Montréal, un camion White transformé par les employés (1919)

Les premiers bus font leur apparition en Amérique et en Europe au début du XXe siècle. Au départ, la Montreal Tramways Company (MTC) préfère les tramways aux bus, moins confortables et qui transportent moins de passagers. Toutefois, la compagnie doit remplacer plusieurs pièces de croisement ferroviaire sur la rue Saint-Étienne (aujourd’hui la rue Bridge). Devant l’importance des coûts, la MTC opte pour le remplacement du tramway par des bus. Deux camions White sont transformés en bus dans les ateliers de l’entreprise à Youville et le nouveau service est inauguré le 22 novembre 1919. En 1921, deux autres camions sont transformés en bus et assignés à la navette de la rue Berri, vers le traversier de l’île Sainte-Hélène.

Après ces essais, le temps est venu pour la MTC de donner une véritable chance au bus, qui ne cesse de s’améliorer avec les années. Elle crée en 1925 une division des bus et inaugure coup sur coup trois nouvelles lignes : la ligne Lachine-Montréal-Ouest (6 août), la ligne Lachine-LaSalle (15 août) et la ligne de la rue Sherbrooke (19 août). Cette fois, la MTC ne construit pas elle-même ses bus et s’adresse à des fournisseurs américains. Rapidement, de nouvelles lignes sont créées sur la rue Saint-Hubert, à Outremont, à Verdun et entre les quartiers de Bordeaux et de Cartierville. Le nombre de bus passe de 24 à 55 et la MTC aménage à Saint-Henri son premier garage de bus, d’une capacité de 85 véhicules.

Cliquez sur ces photos des Archives de la STM pour les agrandir.

Premier bus, 1919   Premier bus, 1919   Premier bus, 1919   Bus d'été, 1921

Bus White, 1925   Bus Yellow Coach, 1925   Garage Saint-Henri, 1926   Garage Saint-Henri, 1926

Plusieurs modèles de bus sont mis à l’essai, dont le fameux «monstre de l’avenue Atwater» construit par la compagnie américaine Versare. En 1931, un garage de 35 véhicules est aménagé rue Côté, près du siège social de l’entreprise. Le réseau s’agrandit en 1931 avec la desserte de Longueuil et de l’île Sainte-Hélène via le nouveau pont du Havre (pont Jacques-Cartier). La division des bus compte désormais 155 bus qui transportent annuellement plus de 20 millions de voyageurs. Dès 1936, le bus remplace le tramway sur certaines lignes et de nouveaux garages sont ouverts à Montréal-Est et sur l’avenue du Mont-Royal. La décennie suivante voit l’ouverture des garages Bellechasse (1941), Charlevoix (1944) et Villeray (1947).

Construits par la firme anglaise AEC, sept trolleybus entrent en service à Montréal sur la rue Beaubien le 29 mars 1937. C’est le premier service de trolleybus modernes au Canada, après des essais infructueux à Windsor et à Toronto en Ontario. Dix ans plus tard, la MTC décide de poursuivre l’expérience et reçoit 40 nouveaux trolleybus. Ces véhicules construits par la compagnie Canadian Car sont mis en service sur la rue Beaubien et, à compter de 1949, sur la rue Amherst et l’avenue Christophe-Colomb. La MTC reçoit 40 trolleybus supplémentaires en 1949 et décide d’en implanter sur la rue Bélanger. Le nombre de trolleybus passe de 80 à 105 en 1952, mais demeure inchangé jusqu’à l’abandon de ce mode de transport en 1966.

Cliquez sur ces photos des Archives de la STM pour les agrandir.

Monstre de l'avenue Atwater, 1927   Bus Versare, 1928   Bus Leyland, 1933   Trolleybus AEC, 1937

Inauguration des trolleybus, 1937   Construction du garage Bellechasse, 1941   Bus Mack durant la guerre, 1943   Trolleybus AEC sur la rue Beaubien, 1943

Bus ACF sur la ligne Saint-Hubert, 1943   Bus Mack sur la ligne Lachine/Montréal-Ouest, 1943   Garage Villeray, 1947   Garage Villeray, 1947

Construction de l'usine Crémazie, 1947   Bus Canadian Car-Brill, 1947   Bus Twin Coach, 1947   Bus Yellow Coach, avant 1951

Trolleybus CCB coin Rachel et du Parc-La Fontaine, 1949   Nouveau trolleybus CCB, 1949   Trolleybus CCB et tramway, 1953   Trolleybus CCB sur la rue Beaubien, 1953

Trolleybus CCB sur le boulevard Saint-Laurent, 1953   Trolleybus CCB au garage, 1954   Dernier trolleybus, 1966   Retrait des fils des trolleybus, 1966

La municipalisation du transport collectif, en 1951, entraîne la disparition des tramways au profit des bus. La nouvelle Commission de transport de Montréal (CTM) fait l’acquisition de 1 300 bus, dont un millier d’exemplaires du modèle Canadian Car-Brill. La CTM procède à la transformation de ses anciennes remises de tramways et agrandit ses ateliers à l’Usine Crémazie, ouverte en 1948. Enfin, elle inaugure les nouveaux garages Namur (1954), Frontenac (1956) et Saint-Michel (1957), ainsi que les terminus Atwater et Frontenac (1956). Un premier service de bus express est créé sur la rue Saint-Denis en 1955 et un tout nouveau modèle de bus, le New Look de General Motors, est mis en service en décembre 1959.

Le territoire desservi par la CTM s’agrandit avec l’ajout de nouvelles lignes de bus à Saint-Léonard (1963), Rivière-des-Prairies (1966), Jacques-Cartier (ville fusionnée par la suite à Longueuil, 1966) et Anjou (1966). Dévoilé à l’hiver 1962, le nouvel abribus moderne de la Commission est installé à certains points névralgiques du réseau. En 1965, les tarifs de zone sont abolis afin de permettre l’intégration tarifaire entre le métro et le bus. L’arrivée du métro, en octobre 1966, a un impact important sur le réseau de bus : des dizaines de lignes sont créées, modifiées ou abolies. De nouveaux billets magnétiques et de nouvelles correspondances font également leur apparition.

Cliquez sur ces photos des Archives de la STM pour les agrandir.

Livraison d'un bus Canadian Car-Brill, 1951   Bus dans le tunnel Saint-Rémi, 1951   Bus Canadian Car-Brill, 1952   Nouveaux services de bus dans l'Est, 1952

Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953   Cafétéria à l'usine Crémazie, 1953   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953

Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1953    Bus CCB et tramway, 1953

Prévention des accidents, 1953   Formation de chauffeurs de bus, 1955   Formation de chauffeurs de bus, 1955   Garage Namur, 1956

Terminus Atwater, 1956   Terminus Atwater, 1956   Terminus Atwater, 1956   Terminus Frontenac, 1956

Construction du garage Frontenac, 1956   Terminus Atwater, 1956   Bus CCB devant la cathédrale, 1956   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1957

Travailleurs à l'usine Crémazie, 1957   Terminus Hochelaga, 1957   Bus sur le chemin de la Côte-des-Neiges, 1957   Bus à deux volants, 1957

Formation de chauffeurs de bus, 1957   Bus CCB de série 3000, 1957   Bus GM New Look, 1959   Garage Saint-Michel, 1959

Bus CCB coin Barclay & Decelles, 1959   Terminus Garland, 1959   Inspecteurs à Youville, 1959   Ligne de la montagne, 1960

Garage Saint-Paul, 1960   Garage Frontenac, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960

Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960

Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960   Travailleurs à l'usine Crémazie, 1960

Cadeaux aux bons chauffeurs, 1960   Inauguration de la ligne de la montagne, 1960   Terminus Ahuntsic, 1961   Terminus Atwater, 1961

Atelier de sérigraphie, 1961   Atelier de sérigraphie, 1961   Terminus Cartierville, 1961   Terminus Montréal-Est, 1961

Terminus Craig, 1961   Lancement d'une ligne Express, 1961   Horloge pointeuse pour bus, 1962   Bus Forum Express, 1962

Distributrice de monnaie, 1962   Abribus des années 1960, 1962   Terminus Atwater, 1963   Terminus Atwater, 1963

Début du service à Saint-Léonard, 1963   Véhicules de la Commission de transport, 1963   Prévention des accidents, 1964   Nettoyage d'un bus GM New Look, 1964

Bus Canadian Car-Brill, 1964   Bus GM New Look, 1964   Campagne Monsieur Galant, 1964   Installation du numéro du bus, 1965

Installation de la boîte de perception, 1965   Bus Canadair-Flxible, 1965   Minibus Canadair-Flxette, 1965   Boîte de perception, 1965

Uniforme de chauffeur, 1965   Bus Canadair-Flxible, 1965   Bus Canadair-Flxible, 1965   Bus GM New Look, 1965

Émettrice de correspondances, 1966   Service Promenade, 1966   Début du service à Anjou, 1966   Essai d'un bus Saviem, 1967

Bus pour l'Expo, 1967   Nettoyage de l'extérieur d'un bus, 1968   Nettoyage de l'intérieur d'un bus, 1968   Essai d'un bus MAN, 1969

La CTM devient en 1970 la Commission de transport de la Communauté urbaine de Montréal (CTCUM). C’est également en 1970 que débute la première enquête Origine-Destination, qui permet à la Commission d’ajuster son réseau aux besoins de la population. Le garage Saint-Denis est à nouveau agrandi en 1971, tandis que le garage Legendre voit le jour en 1973. Un premier service Métrobus est créé sur le boulevard Newman, à LaSalle, en 1974; cette même année, le paiement exact est institué à bord des bus, qui sont désormais peints en blanc et bleu. Enfin, en 1977, une nouvelle ère s’amorce lorsque Francine Maltais devient la première femme à conduire un bus de la CTCUM.

L’introduction en 1980 de la ligne téléphonique A-U-T-O-B-U-S et de la Carte Autobus-Métro (CAM) modifient les habitudes de la clientèle. Celle-ci grandit avec le début du service régulier dans la partie ouest de l’île de Montréal, territoire qui échappait autrefois à la CTCUM. Toujours en 1980, la Commission reçoit le mandat de desservir 61 municipalités de la banlieue de Montréal, ce qu’elle fera durant quelques années. De nouveaux garages sont ouverts à Anjou (1983) et Saint-Laurent (1985), tandis qu’un nouveau modèle de bus, le Classic, apparaît en 1983. Devenue en 1985 la Société de transport de la Communauté urbaine de Montréal (STCUM), l’entreprise met en route son premier réseau de bus de nuit en 1988.

Cliquez sur ces photos des Archives de la STM pour les agrandir.

Service Montréalités, 1970   Bus sur la rue Saint-François-Xavier, 1970   Bus au terminus Longueuil, 1970   Abribus des années 1970, 1973

Enquète Origine-destination, 1974   Premier Métrobus, 1974   Premier Métrobus, 1974   Autocar à l'Aéroport de Mirabel, 1975

Francine Maltais, 1977   Uniforme de chauffeur, 1978   Abribus des années 1970, 1978   Panneaux d'arrêt, 1980

Panneaux d'arrêt, 1980   Garage Legendre, 1980   Renseignements A-U-T-O-B-U-S, 1980   Pont Jacques-Cartier, 1981

Sur le mont Royal, 1982   Sur le mont Royal, 1982   Ouverture du garage Anjou, 1983   Bus GM Classic, 1983

Bus GM Classic, 1983   Garage Anjou, 1983   Bus GM Classic, 1983   Bus GM Classic, 1983

Bus GM Classic, 1983   Bus GM Classic, 1984   Bus GM Classic, 1984   Construction du garage Saint-Laurent, 1984

Rodéo-bus, 1984   Service régional, 1984   Garage Charlevoix, 1985   Garage Saint-Laurent, 1985

Garage Saint-Laurent, 1985   Garage Saint-Laurent, 1985   Garage Saint-Laurent, 1985   Ouverture du garage Saint-Laurent, 1985

Uniforme de chauffeure, 1985   Superbus Le Lait, 1986   Bus devant la station Snowdon, 1986   Inondation du 14 juillet, 1987

Les premières voies réservées aux bus sont implantées sur le boulevard Pie-IX en 1990. D’autres voies réservées sont ajoutées en 1992 sur l’avenue du Parc, le boulevard René-Lévesque Ouest et le chemin de la Côte-des-Neiges. L’information à la clientèle progresse avec la distribution régulière des Planibus à compter de 1992, la mise en service du système d’horaires par téléphone TELBUS l’année suivante et le lancement du site web de l’entreprise en 1997. Un grand pas pour l’accessibilité universelle est franchi en 1996 avec l’introduction du premier bus à plancher surbaissé (APS); les trois premières lignes accessibles aux personnes en fauteuil roulant sont lancées dès 1998.

Devenue la Société de transport de Montréal (STM), l’entreprise lance en 2002 son projet Biobus qui préconise l’utilisation du biodiésel. Elle entreprend cette même année son projet Vente et perception, qui repose sur la mise en place d’un nouveau système utilisant la carte à puce. Le remplacement des boîtes de perception à bord des bus débute en 2005 et la carte OPUS est lancée en 2008. La STM met en service ses premiers bus à propulsion hybride biodiésel-électrique en 2008 et ses premiers bus articulés en 2009. Elle inaugure également en 2009 son nouveau Centre de carrosserie et l’agrandissement du Centre de transport Legendre. Enfin, elle lance plusieurs nouvelles lignes dont la 747 entre le centre-ville et l’aéroport Montréal-Trudeau.

Cliquez sur ces photos des Archives de la STM pour les agrandir.

Bus Classic en hiver, 1990   Voie réservée Pie-IX, 1990   Uniforme de chauffeure, 1990   Bus Classic en été, 1990

Abribus des années 1980, 1992   Abribus des années 1990, 1992   Voie réservée du Parc, 1992   Centre de transport LaSalle, 1994

Ouverture du CT LaSalle, 1995   Bus à l'hythane, 1996   Bus accessible, 1999   Dernier bus GM New Look, 2002

Projet Biobus, 2002   Conduite écologique, 2005   Bus hybride, 2008   Lancement de la carte OPUS, 2008

Agrandissement du CT Legendre, 2009   Bus articulé, 2009   Navette 747, 2010   Prix de l'APTA, 2010

Haut de page